Universidade

" L'après-Charlie " : intégrisme et terrorisme, l'éclairage de la recherche française en sciences humaines et sociales

Sauvons la recherche - Sáb, 25/04/2015 - 21:25

Suite aux attentats de janvier 2015, l'Alliance Athéna, le CNRS et la Conférence des présidents d'université (CPU) organisent une rencontre consacrée à l'intégrisme et au terrorisme, le 4 mai 2015 à Paris. Juste après les attentats de janvier 2015 qui ont mis notre pays en état de choc, les chercheurs en sciences humaines et sociales se sont mobilisés pour apporter analyses et perspectives sur ces événements et aider nos concitoyens à comprendre. Dans cet élan, la Conférence des présidents d'université et le CNRS organisent, sous l'égide d'Athéna, un colloque consacré à « l'après-Charlie ». Cette rencontre est ouverte aux parlementaires, enseignants, chercheurs et étudiants. Elle se tiendra le 4 mai 2015 au Bâtiment Jacques Chaban-Delmas, 101 rue de l'Université à Paris. L'inscription est obligatoire et ouverte jusqu'au 28 avril uniquement.

A lire en entier ici

Categorías: Universidade

n

Italia: Atenei in rivolta - Sáb, 25/04/2015 - 18:45
n/d
Categorías: Universidade

C. Charle, La dérégulation culturelle. Essai d'histoire des cultures en Europe au XIXe s.

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 16:23
La dérégulation culturelle - Essai d'histoire des cultures en Europe au XIXe siècle Christophe Charle Date de parution : 01/04/2015 Editeur : PUF ISBN : 978-2-13-054540-8 EAN : 9782130545408 Présentation : Dos carré collé Nb. de pages : 744 p. Le XIXe siècle fut le moment d'affirmation et de construction d'une véritable Europe des cultures où romans, opéras, pièces, musiques, idées nouvelles ont circulé comme jamais auparavant. La dérégulation culturelle fonde cette dynamique contradictoire où se rencontrent les forces du marché, les aspirations à la liberté créatrice, les volontés d'émancipation par l'accès aux pratiques culturelles, l'émulation entre anciennes et jeunes nations. Christophe Charle propose ici une relecture originale des cultures nées dans une Europe qui exporte dans le monde entier livres, musiques, opéras, oeuvres d'art, modes de vie et innovations techniques. Les frontières politiques et religieuses s'ouvrent, les censures s'atténuent, les héritages académiques laissent enfin place aux innovations et aux transgressions entre les genres, les arts, les pratiques et les publics. Synthèse de très nombreux travaux dans plusieurs langues et d'enquêtes originales issues de trois décennies de recherches personnelles et collectives de l'auteur, ce livre restitue la modernité sociale et symbolique d'un moment capital de notre patrimoine culturel. *On peut lire sur le site nonfiction.fr un article sur cet ouvrage : "La chute de l'Ancien Régime culturel", par C. Ruby.
Categorías: Universidade

1er Mai, recherche, éducation, mondialisation... (I)

La Science au XXI Siècle - Sáb, 25/04/2015 - 16:23

Peut-on valablement de nos jours, dans les actions et manifestations syndicales et a fortiori le 1er Mai, passer sous silence le rôle de la mondialisation du capitalisme, de l'Union Européenne et de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ? Est-ce bien raisonnable d'ignorer les projets de traités transatlantiques (TAFTA - TTIP entre l'Union Européenne et les Etats-Unis, AECG - CETA entre l'Union Européenne et le Canada), ou encore le projet de nouvel Accord sur le Commerce des Services ou Trade in Services Agreement (ACS - TISA) destiné à dépasser  l'AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services) adopté en 1994 au moment

Categorías: Universidade

P. Drouet & Fr. Dubor, La Foule au théâtre

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 15:53
Sous la direction de Pascale Drouet & Françoise Dubor, La Foule au théâtre , dans les Cahiers FoReLL en ligne: http://09.edel.univ-poitiers.fr/lescahiersforell/index.php?id=245 Table des matières:IntroductionLa foule, au risque de la scène Par : Pascale DROUET et FrançoiseDUBORPréambuleLa foule: le graal ou l’interdit de la représentation Par : JeanDELABROYI. La foule: un personnage? Quel personnage?«Toute la cité pleure»: Mise en scène du peuple thébain dans Antigone ou la Pieté de Robert Garnier Par : AnnaROSENSWEIG Scènes de foules sans «foule» dans le Coriolan de Shakespeare Par : CatherineLISAK Des rôles aupersonnage collectif: voix du peuple et figure de la foule dans Coriolan de William Shakespeare Par : DelphineLEMONNIER-TEXIER La foule au Théâtre Libre d’André Antoine (1887-1894): marée sournoise ou théâtre vivant? Par : SimonaMONTINIII. Dramaturgies de la foule et principes esthétiquesFoule pour foule, gens pour gens: spectaculaire et fête dans le théâtre du XVIIesiècle français Par : MarceauDESCHAMPS-SÉGURA La foule en relief dans le Julius Caesar de Deborah Warner (25 mai-11 juin 2005) Par : EstelleRIVIER «Apparaissons, tenons debout»: Quelles représentations pour la foule dans Nous les vagues de Mariette Navarro? Par : SylvainDIAZ Entretien avec Laurent Mauvignier autour de Dans la foule (2006) Par : FrançoiseDUBORIII. Enjeux sociopolitiques de la foule au théâtre«Une pluralité d’individus» : le public shakespearien Par : StephanieMERCIER Foules en temps de conflit: Firmin Gémier et ses représentations shakespeariennes Par : IsabelleSCHWARTZ-GASTINE Conjurer l’histoire: Les foules, figures historiques dans le théâtre d’Einar Schleef Par : JitkaPELECHOVA Jules César et la révolution tunisienne : stratégies de mobilisation des masses Par : WaelELLOUZE La multitude dans les dramaturgies du théâtre social de Cluj-Napoca Par : MattiaSCARPULLAPostfaceLa foule à venir Par : FrançoiseDUBORBibliographie
Categorías: Universidade

L'Etat fait les poches des facs les plus vertueuses - Challenges, 24 avril 2015

Sauvons l'université - Sáb, 25/04/2015 - 12:36

Pour boucler le financement des dotations 2015 versées à l'ensemble des établissements de l'enseignement supérieur, le gouvernement a décidé de prélever 100 millions auprès de certaines facs vertueuses.

A lire sur le site de Challenges

Le gouvernement officialise vendredi 24 avril une ponction de 100 millions d'euros sur les réserves de près d'une cinquantaine d'universités et écoles afin de boucler le financement des dotations 2015 de l'ensemble des établissements de l'enseignement supérieur, qui seront notifiées lundi 27 avril avec plusieurs mois de retard.

L'université d'Artois à Arras fournira à elle seule un quart de la somme, soit plus de 24 millions d'euros. Parmi les plus concernées par cet "exercice de solidarité" figurent aussi l'université de Lille II (8,75 millions d'euros), Paris II (7,66 millions d'euros) et Grenoble II (6,68 millions d'euros). Les chancelleries d'université contribueront à hauteur de 5%.

Au total, 11 des 76 universités, 25 des 36 écoles d'ingénieurs et une dizaine de grands établissements verront leurs fonds de roulement mis à contribution, indique le ministère de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur. Il affirme que cela n'affectera pas les projets d'investissement des établissements concernés et que leurs réserves dépasseront encore 65 jours de fonctionnement, là où 30 jours lui semblent suffisants.

Les facs les plus vertueuses ponctionnées

L'université d'Artois affichait ainsi un fonds de roulement de 161 jours et "n'avait pas de projet d'investissement qui lui permettrait d'utiliser cette ressource", fait-on valoir. Le ministère dit vouloir encourager une "culture de l'investissement" dans l'enseignement supérieur.

"Cela fait plusieurs mois qu'on sait qu'ils vont" prélever 100 millions, "on leur dit que c'est inepte", déplore Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d'université (CPU), pour qui on ponctionne "les universités les plus vertueuses". "L'année prochaine, c'est 300 millions qu'il va falloir trouver, on ne sait pas comment".

"Je me suis battue, et j'ai obtenu gain de cause, pour que les mobilisations des fonds de roulement soient ponctuels, d'un montant très limité, et surtout pour que cette somme soit redéployée au bénéfice de tous les établissements d'enseignement supérieur", avait déclaré la semaine dernière la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, qui assure l'intérim depuis la démission de la secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso début mars.

Dotations en hausse

Sur le papier, les dotations 2015 des universités et des écoles pour leur fonctionnement et leur masse salariale augmenteront de 200 millions d'euros, dans un contexte de hausse du nombre d'étudiants : une moitié de cette hausse est financée en réalité grâce à la ponction sur les réserves des universités, l'autre grâce à la "réduction spontanée de dépenses immobilières".

Ces dotations permettront aux universités de compenser partiellement l'exemption des droits d'inscription dont bénéficient les boursiers, la moitié de la hausse automatique de la masse salariale (non prise en compte lors du passage des universités à l'autonomie à partir de 2008), des "mesures catégorielles" pour les personnels de catégorie B et C et la création des 1.000 postes par an prévus chaque année sur le quinquennat.

Les fonds de roulement des universités et écoles totalisent 1,5 milliard d'euros, dont le quart restait "libre d'emploi", selon un rapport de l'Inspection générale des Finances (IGF) et de l'Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR) remis le 10 avril, sur la base des comptes 2014 arrêtés début avril, c'est pourquoi les dotations n'avaient pas été notifiées plus tôt, dit le ministère.

Cette notification tardive n'a pas empêché les universités de voter leur budget 2015 et n'a "en aucun cas mis en cause leur capacité à fonctionner normalement", assure-t-il.

Une notification aussi tardive "ça nous enlève une visibilité, ça nous empêche de faire un budget sincère", tempère le président de la CPU.

Categorías: Universidade

Les grandes écoles veulent aussi délivrer des diplômes de master - Adrien de Tricornot, Le Monde/Campus, 17 avril 2015

Sauvons l'université - Sáb, 25/04/2015 - 12:25

Bien que l'article ne soit pas récent (une semaine) il est important de le mettre en perspective avec le nouvel arrêté sur le doctorat.

A lire sur le site du Monde

La Conférence des grandes écoles (CGE), qui regroupe 213 établissements d'enseignement supérieur publics, associatifs et privés, veut que tous ses membres puissent délivrer des diplômes nationaux de masters (DNM). Elle a annoncé, le 7 avril, avoir saisi le Conseil d'Etat pour demander l'abrogation de deux arrêtés ministériels réservant ce droit aux établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP), c'est-à-dire aux universités, ou à caractère administratif (EPA).

Aujourd'hui, les diplômes des écoles privées ou associatives ne sont validés que par un « grade master » (niveau), à la suite d'audits menés par la Commission des titres d'ingénieur (CTI) et la Commission d'évaluation des formations et diplômes de gestion (CEFDG). Si la CGE obtenait gain de cause, elle renforcerait l'attractivité et le prestige des diplômes de ses écoles privées ou associatives. Ils bénéficieraient d'une image de marque garantie par l'Etat, réservée jusqu'ici à ses propres écoles d'excellence.

Bonus évident

Le bonus serait le plus évident pour les diplômés des grandes écoles les moins « renommées », à condition qu'elles obtiennent bien cette habilitation. Elle pourrait faciliter l'accès de ces diplômés à des parcours internationaux ou à des carrières publiques et de recherche. « On devrait juger l'excellence sur des critères objectifs, liés à la formation, l'environnement de recherche et à l'insertion des diplômés, sans considération pour le support juridique ou le modèle économique », explique Philippe Jamet, président de la CGE. Le Conseil d'Etat va se prononcer « sur le fond et en dernier ressort », explique-t-il, s'attendant à un épilogue d'ici à un an. De son côté, le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche précise qu'il « attend l'arrêt du Conseil d'Etat ».

En cas d'échec, la CGE évoque un recours devant la Cour de justice européenne (CJE). Sa demande est d'autant plus pressante que le paysage de l'enseignement supérieur est en plein bouleversement et que la possibilité de délivrer des diplômes nationaux crédibiliserait ses écoles dans le développement international et les aiderait à participer aux regroupements universitaires en cours.

Paradoxe

L'Ecole supérieure de chimie, physique, électronique de Lyon (CPE Lyon), dont le diplôme est reconnu par la CTI et qui bénéficie du grade master, en a fait l'expérience. « Le fait de ne pas être cohabilité à délivrer un master nous a empêchés d'intégrer le regroupement d'écoles et d'universités de la Communauté d'universités et d'établissements (Comue) » lyonnaise, explique Gérard Pignault, directeur de cette école et par ailleurs membre du conseil d'administration et du bureau de la CGE. En effet, CPE Lyon devait remplir au moins deux des trois conditions suivantes : pouvoir délivrer un doctorat ou un diplôme national de master ou exercer la cotutelle d'une unité mixte de recherche (UMR). Or elle ne remplit que la troisième condition. Pourtant, ce prestigieux établissement compte trois Prix Nobel parmi ses anciens : deux en chimie (Victor Grignard en 1912, Yves Chauvin en 2005) et un colauréat du prix Nobel de la paix 2007, le médaillé d'or du CNRS Jean Jouzel, récompensé en tant que membre du groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC).

Le paradoxe est aussi que CPE Lyon, établissement de statut associatif, est rattaché à une université publique (Lyon-I), avec laquelle il compte poursuivre ses partenariats, notamment pour les étudiants qui se destinent à la recherche. « Mais, témoigne M. Pignault, nous sommes très étonnés que l'on nous pose toujours la question de notre statut, pour obtenir des financements de l'Agence nationale de la recherche (ANR) ou lors d'appels à projets, comme LabCom – des laboratoires mixtes avec des PME. »

Sans critiquer les écoles privées, il note encore que les pouvoirs publics évoluent vis-à-vis des diplômes délivrés par les écoles de statut associatif : une voie de sortie de ce contentieux pourrait être que les écoles à but non lucratif soient autorisées, sous condition d'excellence, à délivrer des diplômes nationaux de master.

Categorías: Universidade

Vers un doctorat « vite fait mal fait » - Leïla Frouillou et Paul Citron, Le Monde/Idées, 24 avril 2015

Sauvons l'université - Sáb, 25/04/2015 - 12:00

Deux doctorants de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne prennent position.

A lire sur le site duMonde

Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche travaille actuellement sur un arrêté qui fixe une durée maximale de trois ans pour la réalisation des thèses de doctorat. Des critiques se sont déjà faites entendre au sein de la sphère académique, et nous souhaitons par ce texte élargir le débat en discutant du modèle de société et d'accès au savoir qu'implique un tel arrêté.

La réduction obligatoire de la durée des thèses limite de fait l'accès des formations doctorales à un public de chercheurs privilégiés par les moyens financiers et matériels mis à leur disposition par l'institution universitaire. Elle exclut du troisième cycle tous ceux qui ne correspondent pas au profil attendu d'un étudiant sélectionné dès l'issue du deuxième cycle, et bénéficiant à ce titre d'un financement ad hoc. Ne pourraient donc plus prétendre au doctorat ni les salariés en reprise d'étude, ni les étudiants possédant un parcours atypique.

Dans les processus de recrutement, la sélection exclusive d'étudiants correspondants exactement aux canons du système scolaire républicain augmenterait d'autant plus les fortes inégalités qui le caractérisent. Alors que les financements doctoraux sont déjà largement attribués aux étudiants issus des classes préparatoires et des grandes écoles, l'obligation d'être financé pour débuter une thèse restreindrait d'autant plus la diversité sociale et scolaire des futurs enseignants-chercheurs. Ne faudrait-il pas au contraire chercher à la développer ? Enfin, cette volonté d'uniformisation ne prend pas en compte la variété des conditions matérielles dans lesquelles sont produites les thèses, en termes de financements des laboratoires pour l'accès aux terrains, aux données, à des espaces et des instruments de travail adéquats.

En termes de production de savoir scientifique, la réduction de la durée des thèses favorise une standardisation des objets et des méthodes de la recherche, prenant modèle sur des pratiques déjà diffusées dans les sciences de la nature. On observe depuis quelques années une priorité donnée à des sujets de recherche répondant directement à des commandes des institutions chargées de leur financement. Cette primauté donnée à la construction a priori de sujets finançables et réalisables en un cours laps de temps, mais aussi valorisables directement auprès du monde économique, constitue de fait une limite à la créativité, à l'inventivité, à l'émergence d'objets comme de résultats inattendus, bref à l' « innovation » pourtant défendue par le ministère. La recherche demande aussi du temps et des erreurs, le projet d'arrêté méconnait cette maturation nécessaire.

En tant que rouage essentiel du fonctionnement universitaire, à travers les enseignements dispensés aux étudiants de premier et de deuxième cycle, la plupart du temps dans des conditions précaires, les doctorants sont en droit de revendiquer la liberté de passer du temps à élaborer leurs recherches. Cette liberté c'est aussi celle de construire des sujets singuliers, critiques, et potentiellement déconnectés d'objectifs de valorisation économique. Dans notre société désormais tournée vers l'économie de la connaissance, c'est au contraire un accès au savoir et à sa production ouvert au plus grand nombre qui permet le développement de recherches au service de l'intérêt général. Espérons que le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche saura garder cet impératif à l'esprit, et reviendra sur son projet d'arrêté.

Categorías: Universidade

Th. Groensteen, Connaissez-vous Bovil ?

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 11:24
Thierry Groensteen, Connaissez-vous Bovil ? Article paru sur le site "neuvième art 2.0", 24 avril 2015. "En prenant connaissance du récent survol de l’ Histoire de la bande dessinée suédoise , des origines à nos jours, que PLG nous a proposé en janvier de cette année sous la signature de Fredrik Strömberg, je suis tombé en arrêt devant deux planches attribuées à un certain Bovil (pp. 46 et 67). Ce nom ne me rappelait rien. Un coup d’œil sur l’ Histoire mondiale de la bande dessinée dirigée par Claude Moliterni (Horay, 1989) ne m’a été d’aucun secours: le nom de Bovil n’apparaît pas dans l’article «Suède» (qui n’occupe, il est vrai, qu’une grande page); il ne figure pas davantage dans la page et demi consacrée à ce pays dans le Dictionnaire mondial de la BD , de Patrick Gaumer, édition 2010 (pp. 92-93 du cahier couleur intitulé «Chic Planète»). Pourtant les deux planches en question m’ont immédiatement donné l’impression d’être face aux travaux d’un incontestable maître de la bande dessinée d’aventures européenne. (...) La planche la plus étonnante qu’il m’ait été donné de voir de la main de Bovil (c’est l’une des deux pages reproduites dans l’ Histoire de la bande dessinée suédoise , des origines à nos jours, mais on peut trouver un plus long extrait de cette histoire – 7 planches – dans le livre que Björn Vilson a consacré à son père, Boken om Bovil. En serietecknande konstnär , Carlsen Comics, Stockholm, 1992) est extraite d’un récit de 1947 intitulé Ask och Embla («Ask et Embla»), inspiré des mythes scandinaves. Bovil avait interrompu sa production habituelle pendant six mois (il fournissait habituellement deux pages par semaines) pour se consacrer à ce projet personnel, une bande dessinée que Fredrik Strömberg et Björn Vilson qualifient tous deux d’«expérimentale». Mais son éditeur rebuta le projet, sans doute trop en avance pour l’époque, et il resta malheureusement dans les cartons de l’artiste." Lire l'article dans son intégralité
Categorías: Universidade

A. Kubin, Le Cabinet de curiosités

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 11:17
Alfred Kubin, Le Cabinet de curiosités Traduit de l'allemand et suivi de Le Cabinet du docteur Kubin par Christ.ophe David. Édition illustrée Paris : Allia, 2015. 96 p. EAN 9782844859914 6,20 EUR Présentation de l'éditeur : Voilà pourquoi il est si important que chacun fasse attention à ses désirs et à ses craintes. Sion les partage complètement avec un ou plusieurs de ses semblables, ils peuvent alors d’un coup prendre corps. Cela, les plus judicieux d'entre nous le savent et c'est ainsi qu'ils expliquent que l'on croie aux sorcières et autres choses de ce genre. "Je suis l'organisateur de l'incertain, du tremblant, de la pénombre, de l’onirique", écrivait Kubin. Le Cabinet de curiosités se compose de huit brèves nouvelles, qui s'inspirent chacune d'un dessin de l'auteur, reproduit en amont du récit. L'image accède ainsi à un statut tout à fait particulier, puisque c’est le texte qui vient l'illustrer et non l'inverse. Elle devient paradoxalement la garante de l'histoire qu’elle inspire. Ce petit volume original, au contenu aussi inquiétant que poétique, voire parfois ésotérique, témoigne d’une même invention et d'un même sens de l'humour noir que L'Autre Côté . Du pari suicidaire au profanateur de sépul­tures, il déploie une imagination sans borne, souvent macabre, parfois drôle, quand deux demoiselles anglaises traquent le militarisme de l'Allemagne, le découvrant en la personne d'un petit garçon jouant au soldat... Alfred Kubin est là, il nous ouvre son carton à dessins et nous entraîne dans ses souvenirs et ses rêveries, berceaux de l'illusion désertés par la raison.
Categorías: Universidade

V. Woolf, Des phrases ailées et autres essais

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 11:11
Virginia Woolf, Des phrases ailées et autres essais Choix, présentation et traduction de l'anglais par Cécile Wajsbrot. Paris : Le Bruit du Temps, 2015. 264 p. EAN 9782358730808 15,00 EUR Présentation de l'éditeur : Les 29 textes retenus ici permettent de constater à quel point les «essais» sont un élément essentiel de l’œuvre de Virginia Woolf, au même titre que les romans, le journal ou la correspondance. La réflexion littéraire y occupe une large place, bien sûr: Woolf y parle de l’art du roman et de la critique littéraire par rapport à la littérature anglaise contemporaine, mais elle élargit sa réflexion aux littératures traduites, russe ou même japonaise («Le Dit du Genji»). Par ailleurs, de nombreux essais témoignent de son intérêt pour les autres arts: la musique («Impressions de Bayreuth»), le cinéma, pour lequel elle trace un avenir possible alors qu’il n’en est qu’à ses balbutiements, ou même la cuisine (à propos d’un livre de recettes). D’autres sont consacrés à des choses vues lors de promenades ou de voyages (réels ou imaginaires): depuis la visite à la maison des Brontë jusqu’à l’observation de l’éclipse solaire de 1929. Avec toujours une sensibilité très grande aux évolutions du présent, et donc le souci de l’avenir et de ce qu’apportera le «progrès» («L’Amérique que je n’ai jamais vue»). Préoccupations qui sont plus sensibles encore dans les textes qu’elle consacre aux questions sociales, au féminisme ou aux questions politiques et à la guerre (notamment les deux textes qui se répondent d’une guerre à l’autre : «Ce que l’on entend dans les Downs» et «Pensées sur la paix lors d’un raid aérien»). L’ensemble, écrit Cécile Wajsbrot dans sa postface, «peut se lire comme un voyage, le parcours d’une pensée, d’une vie».
Categorías: Universidade

Les Échos

Sauvons la recherche - Sáb, 25/04/2015 - 11:10

24 avril 2015

15 avril 2015

7 avril 2015

19 mars 2015

10 mars 2015

6 mars 2015

24 février 2015

13 février 2015

5 février 2015

4 février 2015

2 février 2015

8 janvier 2015

1 janvier 2015

29 décembre 2014

18 décembre 2014

19 novembre 2014

17 novembre 2014

10 novembre 2014

16 octobre 2014

14 octobre 2014

8 septembre 2014

8 septembre 2014

29 aout 2014

27 aout 2014

15 aout 2014

21 juillet 2014

2 juillet 2014

26 juin 2014

18 juin 2014

18 mai 2014

31 janvier 2014

23 janvier 2014

3 janvier 2014

13 décembre 2013

11 décembre 2013

9 décembre 2013

4 novembre 2013

24 octobre 2013

21 octobre 2013

25 septembre 2013

18 septembre 2013

3 septembre 2013
L'éducation face à la révolution des MOOC

Le casse-tête de la rentabilité

5 aout 2013
Geneviève Fioraso : « Autoriser la recherche sur l'embryon humain va nous remettre dans la course internationale »

1 aout 2013
PHILIPpE JAMET, : « Le manque d'ingénieurs est un mythe »

8 juillet 2013
Les discussions entrent dans le dur chez Sanofi Toulouse

28 mai 2013
Enseignement supérieur : la loi Fioraso adoptée à l'Assemblée

L'avertissement sans frais des écologistes

16 mai 2013
Protéger ses inventions oui, mais pas à n'importe quel prix

14 mai 2013
Révolutions en vue dans la cartographie

10 avril 2013
Recherche et investissements : le vivant et la santé attirent les capitaux

8 avril 2013
SANOFI : Une recherche de plus en plus productive

4 avril 2013
Une réforme des universités dictée par le dirigisme

3 avril 2013
Entreprises-recherche : le transfert au cœur de la politique du Geneviève Fioraso

26 mars 2013
Jean-Yves Marzin, un stratège au service du CNRS

25 mars 2013
L'enseignement et la recherche, nos armes pour demain

Etudiants étrangers : ce que prépare Manuel Valls

21 mars 2013
La loi Fioraso en butte au débat sur les moyens

Le projet de loi maintient la délégation de gestion de la loi LRU.

1 mars 2013
Sciences Po : la tâche délicate de Frédéric Mion

Universités : non à une contre-réforme réactionnaire

EXTRAIT : "Squeezé par l'extraordinaire élan donné aux universités à la suite de la politique menée par le président Sarkozy, élan salué par tous les observateurs, "(sic)

Hôpitaux et cliniques critiquent le budget qui leur est alloué

22 février 2013
La formation continue, nouvelle activité lucrative des grandes écoles

Rythmes scolaires : Delanoë s'adresse directement aux parents

21 février 2013
EXCLUSIF Ces ministères qui vont se serrer la ceinture

15 février 2013
Sciences Po : Hervé Crès écarté, 6 candidats retenus

12 février 2013
Chine : fini les universités gratuites

11 février 2013
La réforme Peillon risque de dégrader la qualité de l'enseignement

8 février 2013
Les grandes écoles inquiètes des pouvoirs des universités

3 février 2013
Fioraso veut calmer la grogne des présidents d'université

1 février 2013
Ecole primaire : appel à une grève nationale le 12 février

30 janvier 2013
Gouvernance des universités : soyons cohérents

24 janvier 2013
Direction de Sciences po : le bal des prétendants

15 janvier 2013
Geneviève Fioraso va mettre fin à la gratuité totale des classes préparatoires

10 janvier 2013
Universités : pourquoi le plan Campus reste à la traîne

9 janvier 2013
L'université française, bateau ivre ?

7 janvier 2013
Esther Duflo, une économiste française, va conseiller Obama sur le développement

26 décembre 12
Classements internationaux : les nouveaux espoirs des universités françaises

28 décembre 12
Les écoles de commerce épinglées par la Cour des comptes

24 décembre 12
La fin de l'état de grâce entre Peillon et les syndicats d'enseignants

21 décembre 12
Croissance : toujours aucun signe de reprise à l'horizon

20 décembre 12
Jean-Loup Salzmann nouveau visage des universités

17 décembre 12
Les trois plaies de la recherche française

Notre ambition pour l'innovation

11 décembre 12
Mediator : Jacques Servier mis en examen

23 novembre 12
Pacte de compétitivité : Ayrault souhaite une mise en oeuvre d'ici la fin de l'année

12 novembre 12
Universités : Bouygues emporte le chantier de Bordeaux

9 novembre 12
Compétitivité et université : pour une "orientation positive"

8 novembre 2012
Geneviève Fioraso annonce quinze mesures pour améliorer l'impact économique de la recherche

31 octobre 2012
Sciences Po : la Cour des comptes étudie la pertinence d'éventuelles poursuites

25 octobre 2012
Sciences po veut imposer son nouveau directeur

23 octobre 2012
Jusqu'où monteront les universités chinoises ?

15 octobre 2012
Cédric Villani : « Il faut repenser notre approche de l'enseignement »

8 octobre 2012
La course à la notoriété pousse les chercheurs à la faute

2 octobre 2012
Vincent Peillon : « Il faut faire découvrir l'entreprise et les métiers dès la sixième »

30 septembre 2012
L'incroyable millefeuille de la recherche hospitalière

EXTRAIT : "Les six IHU thématiques sélectionnés par la commission Marescaux en 2011 (trois à Paris, un à Bordeaux, un à Strasbourg et un à Marseille) doivent bénéficier de financements supplémentaires issus du grand emprunt (qui tardent à arriver). "... c'est moi qui surligne. AK ...

21 septembre 2012
La mobilisation contre la fermeture de Fessenheim monte au sein d'EDF

18 septembre 2012
Crédit d'impôt recherche, l'équation impossible

Geneviève Fioraso : « Je souhaite redonner de la lisibilité au paysage scientifique »

Rentrée universitaire : les priorités de la ministre de l'Enseignement supérieur

11 septembre 2012
Les sept chantiers de l'université

Louis Vogel, président de la CPU : « Quatre urgences pour les universités »

Le témoignage d'un étudiant : « L'université innove, mais elle manque encore de moyens financiers »

28 aout 2012
Le gouvernement veut construire 40.000 logements étudiants

24 aout 2012
Le renvoi de fonctionnaires pour refus de mobilité ne sera plus possible

11 juillet 2012
Il faut protéger la science des mauvaises pratiques

29 juin 2012
Un trou de 150 millions d'euros dans le financement des bourses aux étudiants

24 mai 2012
En Espagne, l'inquiétant exode des jeunes diplômés

14 mai 2012
Mediator : les cinq questions clefs du procès

11 mai 2012
Entreprise et université : l'appel de la chaire

3 mai 2012
Affaire Mediator : la nouvelle police du médicament en place

30 avril 2012
Quel modèle pour la recherche universitaire ?

27 avril 2012
« Dans cinq ans, 70 % de la recherche des laboratoires sera externalisée »

23 avril 2012
Campus d'excellence : signatures de trois nouvelles conventions

20 avril 2012
Ecole des projets vraiment opposés

17 avril 2012
Comment le CEA a créé 150 start-up en vingt ans

16 avril 2012
Rentrée 2012 : Peillon annonce 1.000 créations de postes de professeurs des écoles

16 avril 2012
Sanofi signe un partenariat en cancérologie avec l'Institut Gustave Roussy

(IGR)|Sanofi signe un partenariat en cancérologie avec l'Institut Gustave Roussy|Sanofi et l'Institut de cancérologie Gustave Roussy (IGR)|Gilles Vassal, directeur de la recherche clinique de l'IGR

13 avril 2012
L'UE pense à réduire les fonds pour la recherche pour financer Iter

12 avril 2012
Un partenariat public-privé international pour un vaccin thérapeutique contre le sida

Universités : remous à Toulouse et Paris autour des futurs Idex

Après leur échec, les universités de Rhône-Alpes et du Nord à la recherche de la taille critique

2 avril 2012
Les abeilles savent désormais pourquoi elles meurent

Quand la R&D booste la compétitivité

21 mars 2012
L'Espagne confrontée à l'exil de ses jeunes diplômés

Investissements d'avenir : ce que veut faire la gauche

15 mars 2012
L'atout Cifre

14 mars 2012
Olivier Buquen (D2IE) : « La recherche publique est de plus en plus pillée »

12 mars 2012
Pourquoi l'immigration est une chance pour nos entreprises

Recherche publique-privée : Nantes donne le coup d'envoi avec l'institut Jules-Verne

9 mars 2012
Nouveau statut des profs : le vrai projet de Sarkozy

1 mars 2012
Le devenir des futurs bacheliers

29 février 2012
Le médicament n'est pas un produit comme les autres : une campagne enfonce le clou

Comment retrouver les chemins de la croissance

28 février 2012
Doubles diplômes ou comment muscler un CV

Sarkozy renonce à la règle du "un sur deux" en maternelle et primaire

Aventure : le projet "Océanomics" retenu pour le "Grand emprunt"

Fonctionnaires : l'Etat invité à s'inspirer du privé pour mieux gérer les fins de carrière

27 février 2012
L' agriculture à l'heure du produire mieux

20 février 2012
R&D : l'Allemagne creuse l'écart avec la France

18 février 2012
Paris, première ville au monde où il fait bon étudier

13 février 2012
Les bleus à l'âme des hauts fonctionnaires

10 février 2012
La Cour de cassation épingle les forfaits jours de la chimie

9 février 2012
Hollande creuse son sillon sur l'école

8 février 2012
Louis Vogel : « Il faudrait une progressivité des droits d'inscription à l'université »

7 février 2012
Areva et Safran financent une chaire sur les matériaux

6 février 2012
Budget 2012 : Défense et Ecologie, les ministères les plus touchés par les annulations de crédits

EXTRAITS : (...) En outre, la mission recherche et enseignement supérieur a été exemptée de l'effort, de même que la mission travail et emploi, (...)

éducation : le pari anglais des écoles libres L'Angleterre pratique depuis longtemps l'autonomie des écoles publiques, souhaitée par Nicolas Sarkozy. Elle vient même de pousser la logique à l'extrême avec les nouvelles « écoles libres ». Une politique qui est loin de faire l'unanimité...

3 février 2012
Alain Rousset défend le projet de Hollande au Salon des entrepreneurs

La France a choisi ses grands campus universitaires à vocation mondiale

2 février 2012
Santé : les propositions de Hollande

31 janvier 2012
Quand les entreprises créent leurs écoles

Pascale Briand

23 janvier 2012
Les chercheurs britanniques triple A de la productivité scientifique

19 janvier 2012
« La Science ne doit pas faire abstraction de l'humain »

Inserm Transfert Initiative augmente son capital de 33,5 millions d'euros

Les écoles d'ingénieurs en appellent aux entreprises

Opération "école morte" pour dénoncer l'expulsion d'enfants kosovars à Châlons-en-Champagne

Les parents d'élèves veulent peser dans le débat présidentiel

18 janvier 2012
Chatel élargit le système de recrutement des enseignants du dispositif Eclair

17 janvier 2012
Universités : fronde sur les budgets 2012

François Hollande lance des états généraux de la jeunesse

29 décembre 2011
Taxe sur les étudiants étrangers : l'Être et le Guéant

22 décembre 2011
La Cour des comptes critique le plan santé mentale du gouvernement

21 décembre 2011
La recherche reçoit 210 millions d'euros pour ses équipements

18 décembre 2011
Les suppressions de postes 2012 vont toucher la plupart des académies

17 décembre 2011
"Flashmob" pour dénoncer les stages non rémunérés en période de fêtes

EXTRAITS : Affublés de masques, de chapeaux de Père Noël avec des guirlandes autour du cou, une quinzaine de membres du collectif, (...) se sont invités dans la bonne humeur au rayon luxe des Galeries Lafayette, (...) En outre, la loi stipule qu'un stagiaire ne peut être recruté "pour faire face à un accroissement temporaire de l'activité de l'entreprise" ou "pour occuper un emploi saisonnier". En janvier dernier, quelques militants de Génération Précaire avaient investi un autre grand magasin de Paris, Le Printemps, pour protester contre le recours abusif à des stagiaires pendant les soldes d'hiver.

14 décembre 2011
Services publics, on vous aime !

12 décembre 2011
La France casse sa tirelire pour ses chercheurs

EXTRAITS : « Un cinquième de la recherche publique est financé par des sources compétitives. Il convient cependant d'être particulièrement prudent pour ce phénomène qui, d'une part, est limité dans le temps et, d'autre part, se répartit de façon très hétérogène sur le territoire français », indique le rapport de Futuris (*).

L'UPMC renforce ses partenariats industriels

9 décembre 2011
L'Ecole polytechnique reste dans la course aux campus d'excellence

Les candidats aux initiatives d'excellence du grand emprunt ont déposé hier leurs derniers dossiers de sélection. Après quelques remous, l'X a voté à l'unanimité sa participation au projet de Saclay. (...)

6 décembre 2011
Dans les labos du CEA List

29 novembre 2011
Difficultés budgétaires grandissantes pour les universités autonomes

L'autonomie des universités réduite aux acquêts

25 novembre 2011
Le salaire des jeunes enseignants passe la barre symbolique des 2.000 euros brut

21 novembre 2011
Le Sénat veut convaincre qu'une autre rigueur est possible

Les sols français passent au tamis de la science

14 novembre 2011
L'extravagante superpuissance de l'ADN

10 novembre 2011
En déficit lourd, l'hôpital de Lens est mis sous surveillance

9 novembre 2011
Sanofi pourrait supprimer 1.455 postes de R&D

« Aujourd'hui marque une étape importante dans l'évolution de notre R&D vers un modèle plus ouvert et axé sur l'innovation, allant de la recherche au développement précoce, dans lequel les chercheurs de Sanofi s'associeront de plus en plus avec des équipes externes pour plus de coordination et de productivité. »

Le crédit impôt recherche réduirait d'un tiers le coût d'un chercheur

29 octobre 2011
Le nucléaire, atome de discorde, au centre des négociations EELV-PS

19 octobre 2011
Diplômés étrangers : les grandes écoles maintiennent la pression

18 octobre 2011
Fonction publique : le vrai bilan du « 1 sur 2 »

17 octobre 2011
L'usine à gaz de la recherche française

Ecoles : une enquête pointe de fortes inégalités de ressources

6 octobre 2011
Fonctionnaires : pourquoi les effectifs ne baissent pas encore

3 octobre 2011
Menace sur les diplômés étrangers en entreprise

Formation : les pistes de l'Institut Montaigne

Les nanotechnologies, superstars contestées

26 septembre 2011
Education : entre 20 et 54% de grévistes attendus dans le primaire

25 septembre 2011
Le Sénat passe à gauche pour la première fois depuis 1958

22 septembre 2011
Etudiants étrangers : les présidents d'université contre la circulaire Guéant

20 septembre 2011

19 septembre 2011

13 septembre 2011

12 septembre 2011

9 septembre 2011

6 septembre 2011

5 septembre 2011

1 septembre 2011

26 aout 2011

18 aout 2011

lire aussi les commentaires à l'article :

5 aout 2011

4 aout 2011

12 juillet 2011

11 juillet 2011

1 juillet 2011

1 juillet 2011

27 juin 2011

27 juin 2011

23 juin 2011

14 juin 2011

10 juin 2011

10 juin 2011

10 juin 2011

8 juin 2011

30 mai 2011

30 mai 2011

26 mai 2011

24 mai 2011

18 mai 2011

16 mai 2011

13 mai 2011

12 mai 2011

8 mai 2011

5 mai 2011

3 mai 2011

26 avril 2011

19 avril 2011

12 avril 2011

7 avril 2011

1 avril 2011

31 mars 2011

30 mars 2011

27 mars 2011

24 mars 2011

24 mars 2011

21 mars 2011

11 mars 2011

4 mars 2011

23 février 2011

17 février 2011

4 février 2011

21 janvier 2011

19 janvier

14 janvier 2011

4 janvier 2011

3 janvier 2011

30 décembre 2010

27 décembre 2010

23 novembre 2010

8 novembre 2010

10 novembre 2010

7 octobre 2010
Concours : Pécresse met la pression sur les grandes écoles

27 septembre 2010
VALÉRIE PÉCRESSE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Valérie Pécresse : « D'ici à 2012, j'aurai réparé les dégâts de Mai 1968 »

5 aout 2010
La notation des fonctionnaires supprimée au profit d'un entretien annuel renforcé

21 juillet 2010
Pourquoi j'ai aimé l'université !

15 juillet 2010
Les « prépas » attirent moins les bacheliers

13 juillet 2010
Un rapport prône la spécialisation progressive des étudiants

1er juilet 2010
Les députés veulent rogner de 1 milliard le crédit d'impôt recherche

28 juin 2010
Le CNRS renforce sa collaboration avec les facs

25 juin 2010
Universités : la très complexe autonomie immobilière

21 juin 2010
16.000 emplois de moins dans l'Education, stabilité pour l'Enseignement supérieur

17 juin 2010
La loi sur l'autonomie des universités soumise au Conseil constitutionnel

9 juin 2010
L'impossible réforme de l'université italienne

26 mai 2010
Crédit d'impôt recherche : l'effet d'aubaine de quelques grandes entreprises stigmatisé

19 mai 2010
Pécresse veut rapprocher recherche publique et privée

12 mai 2010

3 mai 2010
Grand emprunt : Matignon fixe le calendrier
Les jeunes diplômés de 2009 peinent à trouver un emploi

30 avril 2010
Fonction publique : les précaires devraient pouvoir disposer d'un CDI au bout de 6 ans

22 avril 2010
François Fillon favorable à une ouverture du logement étudiant aux apprentis
Le grand emprunt peut renforcer les liens entre entreprises et universités

15 avril 2010
Partenariat public-privé : un mauvais outil de relance

2 avril 2010
Grand emprunt : Valérie Pécresse fixe les règles
Le CNRS adopte la culture du partage avec l'université

24 mars 2010
Mobilisations : les syndicats satisfaits de leur tour de chauffe

17 mars 2010
Crédit d'impôt recherche : radioscopie des contrôles fiscaux

10 mars 2010
Les grandes écoles veulent attirer trois fois plus d'étudiants étrangers
les investissements étrangers ont tenu le choc mais ont moins créé d'emplois

mars 2010
Au CNRS, les femmes revendiquent le pouvoir

5 mars 2010
Le remboursement anticipé du crédit d'impôt recherche pérennisé pour les PME

3 mars 2010
Industrie : pas d'extension du crédit d'impôt recherche à l'innovation
La réforme de la formation des enseignants compliquera la prochaine rentrée

1er mars 2010
Centrale Paris, meilleure école entrepreneuriale
Maladies rares : patients et chercheurs s'unissent
Les entreprises attendent plus de diversité des grandes écoles

19 février 2010
Les entreprises continuent de se méfier des formations littéraires
Le Parlement veut recentrer le crédit d'impôt recherche

18 février 2010
Les bibliothèques universitaires profiteront du grand emprunt

16 février 2010
Pour que l'argent du grand emprunt profite vraiment à l'innovation

10 février 2010
Les universités parisiennes se mettent en ordre de bataille pour le grand emprunt

8 février
De 45.000 à 50.000 précaires dans le supérieur et la recherche

2 février
Dauphine augmente ses frais de scolarité

19 janvier 2010
Boursiers : les grandes écoles se rallient à l'objectif gouvernemental

16 décembre 2009
Bras de fer autour de la future formation des enseignants
Hôpital : menace de démission massive des médecins franciliens

15 décembre
Qui va gérer le capital des universités ?

10 décembre 2009
Recherche : nouvelle alliance pour lutter contre le réchauffement climatique

12 novembre 2009
Grandes écoles : Pécresse veut 30 % de boursiers

10 novembre 2009
Quand les classements règnent en maîtres

27 octobre 2009
Les universités interrogent leurs diplômés sur leur insertion professionnelle

25 septembre 2009
En 2009, le crédit d'impôt rechercheprofite à près de 11.000 entreprises

25 juin 2009

10 juin 2009

9 juin 2009

8 juin 2009

5 juin 2009

4 juin 2009

2 juin 20009

29 mai 2009

28 mai 2009

26 mai 2009

25 mai 2009

22 mai 2009

20 mai 2009

19 mai 2009

18 mai 2009

15 mai 2009

14 mai 2009

13 mai 2009

11 mai 2009

8 mai 2009

7 mai 2009

6 mai 2009

5 mai 2009

4 mai 2009

3 mai 2009

30 avril 2009

28 avril 2009

24 avril 2009

22 avril 2009

20 avril 2009

17 avril 2009

16 avril 2009

15 avril 2009

7 avril 2009

6 avril 2009

5 avril 2009

2 avril 2009

26 mars 2009

25 mars 2009

19 mars 2009

18 mars 2009

14 mars 2009

13 mars 2009

12 mars 2009

10 mars 2009

9 mars 2009

6 mars 2009

5 mars 2009

4 mars 2009

2 mars 2009

26 février 2009

25 février 2009

24 février 2009

19 février 2009

18 février 2009

15 février 2009

13 février 2009

12 février 2009

11 février 2009

10 février 2009

5 février 2009

4 février 2009

3 février 2009

2 février 2009

1er février 2009

29 janvier 2009

27 janvier 2009

23 janvier 2009

22 janvier 2009

20 janvier 2009

19 janvier 2009

15 janvier 2009

14 janvier 2008

11 janvier 2009

8 janvier 2009

1er janvier 2009

-*Au 1er janvier, vingt universités deviennent autonomes

En visite en Finlande, Chatel prépare la rentrée et 2012

Categorías: Universidade

Entretien « Seuls à Seuls » avec W. Mouawad (nonfiction.fr)

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 10:15
ENTRETIEN - « Seuls à Seuls » avec Wajdi Mouawad (nonfiction.fr, avril 2015) Sœurs, interprété sur scène par Annick Bergeron, est le deuxième volet du «cycle domestique» ouvert en 2008 avec le texte de Seuls , premier solo qui défaisait et/ou refaisait les fibres du lien fils-pères. C'est à l'occasion de la présentation de Seuls à Bogota, il y a tout juste un an, dans le cadre du 14ème Festival de Théâtre Ibéro-américain, que nous avions pu interroger Wajdi Mouawad. Pour évoquer la première pierre –et donc l'origine– de ce nouveau cycle où l'auteur approche d'une manière nouvelle ce canevas qui lui est cher, essentiel, celui de la famille, mais aussi pour évoquer plus généralement les bases du «travail de théâtre», savoir comment un dramaturge pour qui fiction et histoire personnelle sont toujours entrelacées de façon troublante intègre la réappropriation de ses œuvres. Nonfiction.fr – Avec Seuls , vous restez en terrain connu – en plongeant encore et toujours dans le thème du filial, conçu comme le magma premier de la construction identitaire – tout en empruntant de nouveaux chemins, dans la façon d'approcher et de raconter le sujet. Hier vous privilégiez les grandes fresques et les croisements multiples, aujourd'hui vous ouvrez un cycle où la scène devient par définition plus intimiste, puisque le cycle ne sera composé que de solos. Quelle a été l'envie de départ, le point déclencheur du «cycle domestique» et de son premier morceau, Seuls ?Wajdi Mouawad – Je crois que je ne peux répondre que de façon très simple. Il y a quelque chose qui me frappe dans la formulation de la question: vous me montrez du doigt «la pièce», «le cycle», «ce cycle-là», «tel morceau». C'est important ça. Il y a une chose que je ne dis jamais. Je ne construis jamais de phrase en disant «ma pièce, mon spectacle, mon écriture». Je ne me sens pas à l'aise avec le pronom possessif pour parler de la pièce que j'apporte. Je pense que ça vient du sentiment que ce ne sont pas des pièces que j'invente, mais ce sont des histoires que je rencontre. Je rencontre une histoire comme on rencontre un ami dans la rue. Évidemment c'est quelque chose qui est fantasmé, mais pour moi c'est vrai. Seuls , je l'ai rencontrée alors que j'étais chez moi, j'étais à une table, celle de ma cuisine, en train d'écrire. On a frappé à la porte. C'était un petit garçon, il avait une casquette. Il est entré et m'a dit: «C'est moi. J'ai onze ans». Et j'ai compris que ce garçon était la prochaine pièce que j'allais écrire. […] Lire la suite sur nonfiction.fr…
Categorías: Universidade

A. Badiou, Métaphysique du bonheur réel

Fabula - Sáb, 25/04/2015 - 10:11
Métaphysique du bonheur réel Alain Badiou Date de parution : 28/01/2015 Editeur : PUF Collection : MétaphysiqueS ISBN : 978-2-13-063264-1 EAN : 9782130632641 Présentation : Dos carré collé Nb. de pages : 88 p. Alain Badiou revient ici sur les principaux éléments de sa philosophie de manière accessible et vivante, en la présentant dans l’horizon de la recherche du bonheur réel (comme effet que produit la vérité dans l’expérience d’un sujet). Dans la première partie, l’auteur explique pourquoi cette recherche, qui est le nom de toute vie philosophique, est aujourd’hui plus que jamais désirable. Analysant les contraintes contemporaines, il entend montrer que la situation de la philosophie est aujourd'hui défensive, et qu’il y a là une raison supplémentaire d’en soutenir le désir. Dans la seconde partie, il confronte cette vision à celle des grands «anti-philosophes» (Pascal, Rousseau, Kierkegaard, Nietzsche, Wittgenstein, Lacan), auprès desquels la philosophie trouve la dose de scepticisme et de provocation nécessaire pour ne pas sombrer dans l’académisme. Dans la troisième partie, il affronte une autre forme de critique, celle qui objecterait que la philosophie ne sert à rien quand c’est le monde qu’il s’agit d’abord de changer (pour que les conditions du vrai bonheur y soit enfin accessibles à tous). Enfin, dans une quatrième partie, il revient sur les éléments de sa propre réponse à la question de la «vraie vie», celle que la philosophie nous promet. Reprenant les acquis de L’Etre et l’événement (1988) et de Logiques des mondes (2006), il dessine les contours des questions qu’il reste à aborder et qui feront la matière du troisième volet de ce magnum opus : L’immanence des vérités . Par là même, il est conduit à revenir à une question centrale et laissé de côté dans les précédents traités : celle des affects propres à la philosophie. Sommaire : PHILOSOPHIE ET DESIR DE PHILOSOPHIE PHILOSOPHIE ET ANTIPHILOSOPHIE A L'EPREUVE DU BONHEUR POUR ETRE HEUREUX, FAUT-IL CHANGER LE MONDE ? DESTINATION ET AFFECTS DE LA PHILOSOPHIE *On peut lire sur nonfiction.fr un article sur cet ouvrage : "Le bonheur ou l'avènement du sujet", par L. Garnier.
Categorías: Universidade

Solidarity with the Birmingham Library Protestors!

NCAFC condemns the management of the library of Birmingham for their decision to ban dozens of anti-cuts activists from reentering the public building in the near future. We stress that these activists – almost exclusively students – consist of the library’s core regular users, and thus care most about the prosperity and longevity of their building.


We believe that the draconian measures implemented by library staff are a betrayal to activists who are willing to fight against austerity on the building’s behalf, and will only further alienate members with a vested interest in maintaining their place of learning and study.
NCAFC denounces such an act of false consciousness – ushered on by the intimidating police, whose presence at the peaceful protest was beyond superfluous – attempting to make enemies of library staff and working-class students alike, both of whom are at the receiving end of humiliating austerity.


We likewise rebuke the government for its series of cuts to essential public services, facilitating the closing down of 150 libraries on average per year. We condemn our government for investing £188.8 million in creating Europe’s largest public cultural space, only to thereby abandon its duty to subsidise for the services necessary to sustain it. In implementing such devastating cuts, NCAFC believe that the government have abandoned those who most benefit from the space; the most disadvantaged in our society, including the unemployed, disabled, sick and elderly.
NCAFC gives our solidarity to the brave activists who partook in Friday afternoon’s protest, organised at the behest of students from King Edward VI College, Stourbridge (with the support of Birmingham Against the Cuts, Trade Unionist and Socialist Coalition, Birmingham Trades Union Council and Friends of the Library of Birmingham). Many of the banned students are from BME and underprivileged backgrounds, to whom the library serves as their only space for studying and learning outside of college/ university. With final examinations looming, it is essential that they have access to the library and its services at such a crucial period of their lives.

As representatives of thousands of students and workers across Britain, we call upon the library of Birmingham to revoke its banning orders from the activists who were acting in good will to defend their cultural space. NCAFC calls upon the library management and staff to unite with the activists in the common struggle to end government cuts and restore the library facilities to the capacity it was built for. The library of Birmingham belongs to the people of Birmingham, and only by working together can we reverse the damage done to our public space.

Categorías: Universidade

Réforme du collège : "construire des cabanes ne va pas apporter aux élèves une culture solide" - Alexandre Coste, Marianne, 24 avril 2015

Sauvons l'université - Sáb, 25/04/2015 - 09:30

Entretien avec Véronique Marchais, professeur de lettres qui s'inquiète de l'avenir du disciplinaire au collège.
Cette inquiétude ne nous est pas inconnue... On retrouve au niveau du secondaire les mêmes enjeux qu'à l'université (en licence et en master quant à la formation des enseignants : tout se tient).

A lire sur le site de Marianne

Pour Véronique Marchais, professeur de lettres, la réforme des collèges est loin d'être à l'image de la communication ministérielle : démagogique, idéologique, elle favoriserait la déstructuration des apprentissages et augmenterait les inégalités entre les établissements scolaires eu lieu de les gommer...

Marianne : Le projet de réforme du collège de Najat Vallaud Belkacem, adopté par le COnseil supérieur de l'Education, concerne simultanément les programmes, les pratiques d'enseignement et l'organisation pédagogique. Quel est votre avis sur cette réforme ?
Véronique Marchais : ce qui me gêne énormément, c'est qu'on recommence ce que l'on a déjà fait en 2002 avec la création des Itinéraires De Découverte par Jack Lang. C'est-à-dire, au nom des vertus supposées de l'interdisciplinarité, qui restent pourtant à démontrer, prendre sur les horaires des disciplines pour financer les Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI).

Vous ne voyez pas d'un bon œil l'interdisciplinarité ?

C'est très bien, l'interdisciplinarité, mais en tant que complément des apprentissages. Et c'est quelque chose que beaucoup de professeurs pratiquent déjà, nous n'avons pas besoin qu'on nous force la main avec un cadre institutionnel comme celui-là. Je crois que je n'ai jamais vu un établissement scolaire qui n'ait pas quelques projets interdisciplinaires. Mais c'est en fonction de la volonté des professeurs, et également des opportunités qui se présentent. Cela fonctionne parce que c'est un lieu de réinvestissement des apprentissages. Là où c'est dévalué, c'est quand on imagine que ça peut être un lieu d'apprentissage des fondamentaux. Pour reprendre des exemples cités par le ministère, filmer un match de handball ou construire une cabane dans la cour de récréation, ce n'est pas ce qui va apporter aux élèves une culture solide ou leur permettre de développer une réflexion méthodique sur la langue.

Quels sont les autres autres points que vous rejetez dans cette réforme ?

Ce qui me met très en colère, c'est que la communication ministérielle est fondée sur un mensonge énorme. Depuis le début, on les entend répéter « On ne touche pas aux horaires disciplinaires. » une simple addition du nombre d'heures disciplinaires par niveau, à partir des chiffres publiés par le Ministère lui-même, vous montrera que le compte n'y est pas : Le total ferait 26 heures en Sixième, or, il n'est fait mention que de 23 heures + 3 heures d'EPI. Celles-ci sont donc bel et bien retirées aux disciplines. La communication, qui s'ingénie à faire croire le contraire, relève d'un tour de passe-passe digne des plus vils bonimenteurs.

Quelles seront matières qui se retrouveront amputées d'heures de cours ?

Toutes les disciplines vont souffrir de ces coupes, en particulier les disciplines dites fondamentales, car elles sont les seules à disposer d'assez d'heures -ce qui est déjà relatif...- pour en « donner » aux EPI. Et l'on va s'étonner ensuite de nouveaux effondrements... Le collectif « Sauver les Lettres » a fait depuis longtemps le compte des heures de cours de Français : c'est substantiel. Et l'on va continuer de creuser... Nous sommes obligés de faire des coupes franches dans les programmes. On ne peut pas enseigner les mêmes choses avec beaucoup moins d'heures. Et ce qui caractérise ces programmes, selon moi, c'est une complète déstructuration des apprentissages, notamment avec ces histoires de « cycles ».

C'est-à-dire ?

Nous allons pouvoir distribuer les éléments du programme selon notre bon vouloir. Pour le cycle 3, qui va du CM1 à la 6e, on peut traiter tel point indifféremment en CM1 ou en 6e. Même chose pour le cycle 4, on peut répartir les points du programme en 5e, en 4e ou en 3e, comme on le souhaite… C'est aux équipes pédagogiques de le décider.

Quels sont les effets pervers de ce système ?

C'est un système qui est en place dans le primaire depuis quelques années déjà, et cela a des conséquences très simples. Je vais prendre un exemple personnel. Dans l'école de mon fils, lorsqu'il était en CM1, il avait été décidé que le Moyen Âge serait traité en CM2 et puis Louis XIV, la Révolution française et le Siècle des Lumières en CM1. Ce n'était pas un ordre chronologique, c'est bizarre mais c'était comme ça. Nous avons déménagé à la fin de son année de CM1. Mon fils a intégré une autre école et eux faisaient les choses dans l'autre sens. Il n'a ainsi jamais étudié le Moyen Âge ! Donc cela crée des différences entre les écoles et ça déstructure complétement les apprentissages. Je trouve absurde d'étudier la monarchie absolue quand on n'a pas étudié le Moyen Âge auparavant, et qu'on ne peut pas comprendre en quoi Louis XIV est un roi différent de ses prédécesseurs.

Donc selon vous, ce procédé d'apprentissage, contrairement à ce que prétend Najat Vallaud-Belkacem, favorise en réalité les inégalités entre les établissements scolaires ?

Oui. Et il y a une autre chose qui favorise grandement les inégalités, et là je vais parler pour le français, c'est un retour au relativisme le plus total dans les « œuvres » étudiées au collège. On ne nous demande plus d'aborder de grands auteurs, ni d'instruire sur les différents courants littéraires : à la place, nous devons composer avec des thèmes. Depuis presque 20 ans que j'enseigne, j'en ai vu passer des réformes… Mais c'est la première fois que je vois un programme de français qui ne mentionne aucune œuvre littéraire, aucun mouvement littéraire, et aucun auteur. On ne parle pas de La Fontaine, de Molière, de Victor Hugo…

Les œuvres et les auteurs à étudier sont donc laissés au choix du professeur…

Voilà. Mais je vais vous dire entre quoi et quoi il a le choix. Nous avons des thèmes à traiter, ce qui déjà, en soi, est complétement réducteur, dont je vais vous donner quelques exemples : « Se chercher, se construire », « Vivre en société », « Agir sur le monde »… je vais pas tous vous les décliner, c'est particulièrement fastidieux. Cela conduit à « forcer » les textes, ce qui n'est pas du tout formateur du point de vue de l'approche littéraire. Impossible de découvrir toute la richesse des œuvres en procédant ainsi. Et en fait de richesse des œuvres, d'ailleurs, je vais vous prendre l'exemple des thèmes « Vivre ensemble » ou « Agir sur le monde » : ça mélange théâtre, romans, récits autobiographiques, correspondances, presse, films, fictions audiovisuelles (autrement dit séries télévisées, c'est de ça qu'on parle), épopées, bédés, comics, arts numériques… C'est d'une démagogie totale ! Alors j'espère qu'un certain nombre de collègues vont résister à cette démagogie. Mais vous imaginez bien que la résistance ne sera pas la même dans un collège de centre-ville, où les parents sont quand même attentifs aux contenus que l'on délivre aux élèves, et un collège comme le mien, ou plusieurs collègues disent déjà : « De toute façon ils ne comprennent rien, autant leur faire faire du slam et étudier Booba. »

Vous mentionnez Booba. C'est une culture que les élèves ont déjà. Ils ne vont donc rien découvrir…

C'est ce que je crains. Cette démagogie, elle tend à enfermer dans ce qui est déjà l'univers des élèves au lieu de les amener à un monde commun par une culture commune et universelle. Il y a une espèce de suspicion qui est jetée d'un seul coup sur la culture, qui est censée être un truc d'élites, générateur d'inégalités. Mais ce qui génère de l'inégalité, c'est justement de ne pas y accéder ! L'école a pour mission de faire accéder à ce monde commun, il ne s'agit pas d'y renoncer… Je trouve ça absolument scandaleux.

Cette réforme est-elle idéologique ?

On a effectivement des idéologues, ces « spécialistes en sciences de l'éducation » qui sont sortis du néant dans les années 80 – 90 avec la création des IUFM (instituts universitaires de formation des maîtres). Ils avaient leurs théories, pas forcément étayées de façon très sérieuse, et se sont mis à occuper des postes clés dans l'éducation. C'est un peu toujours les mêmes que l'on invite dans les médias. Je pense qu'ils sont effectivement porteurs d'une idéologie et puis surtout, ils défendent leurs thèses à eux, selon lesquelles la lecture alphabétique n'apprendrait pas bien à lire ou que la culture serait quelque chose d'élitiste et que de toute façon, qui sommes-nous pour décréter ce qui est de la culture et ce qui ne l'est pas. Tout se vaut. Les arts de la rue, ça vaut bien Zola ou Balzac. On a aussi des conseillers à l'éducation qui ne changent pas avec les ministères. Ce qui me frappe, c'est la constance des réformes, que ce soit sous la gauche et sous la droite.

Comment expliquez-vous cette constance ?

Si on regarde bien, ces réformes arrangent tout le monde. Elle font le jeu des idéologues, ces « penseurs » du système qui promeuvent leurs thèses. Mais elles font également plaisir à la gauche comme à la droite, parce qu'elles permettent des gains financiers énormes. Plus d'interdisciplinarité, cela signifie moins d'heures disciplinaires à payer. Je peux vous envoyer un emploi du temps sur lequel j'ai rayé les heures disciplinaires qui disparaissent, c'est éloquent (voir document en fin d'interview). Enfin, vis-à-vis du grand public, c'est sympathique. Je pense que c'est l'alliance de ces facteurs. Pour les partis politiques, il y a le souci que la facture de l'éducation nationale ne soit pas trop salée, et que pour l'électorat, ça passe bien. Et là, regardez la communication ministérielle, on a quelque chose de très séduisant ! Les enfants vont s'amuser ! On s'ennuyait à l'école, là, enfin, avec les activités interdisciplinaires, ce sera un enseignement beaucoup plus sympa… C'est quelque chose qui est vraiment démagogique et les politiques espèrent glaner des voix avec ça. Avec ce type de réforme, on s'inscrit dans un temps électoral au lieu de s'atteler à ce qui est le vrai problème de l'école.

De quoi s'agit-il ?

Ce sont tous ces élèves qui n'apprennent ni à lire, ni à écrire correctement à l'école primaire. Là, il faudrait vraiment mettre le paquet… Si on voulait vraiment changer quelque chose, à la fois à l'école primaire et au collège – puisque le collège est la continuité de l'école primaire -, c'est d'abord ce sur ce point qu'il faudrait insister : travailler sur l'apprentissage de l'écriture et de la lecture. Mais pas décréter qu'on apprend à lire jusqu'à 11 ou 12 ans, c'est aberrant ! Un enfant de cet âge-là qui n'a pas appris à lire, c'est très difficile pour lui. Et les instituteurs de CM ont autre chose à faire que de reprendre les bases de la lecture. Il faut que cela soit fait correctement en CP.

Le niveau de lecture chez les collégiens est-il à ce point catastrophique ?

Vous trouverez sur le site du HCE un rapport dont je vous recommande la lecture attentive des premières pages, en particulier des pages 9 et 10. Elles permettent de prendre la mesure du désastre de l'enseignement de la lecture en France. On parle souvent des 15% d'élèves qui sortent de Primaire sans maîtriser même le déchiffrage. On a l'impression qu'on a alors fait le tour de la question. Et l'on découvre ici qu'il faut y ajouter 25% d'élèves qui, s'ils déchiffrent, ont trop de lacunes en vocabulaire, en syntaxe et en culture générale pour comprendre un texte simple et être autonomes en lecture au collège. Il est facile, dans ces conditions, de pointer le collège comme « maillon faible » du système éducatif. On nous reproche de ne pas « récupérer » scolairement des élèves qui sont sortis de l'école sans savoir lire ni écrire correctement, avec seulement 4 heures et demie de Français par semaine. Ma théorie, c'est que le maillon faible du système scolaire, c'est l'école primaire. Elle ne cache la misère que grâce aux livrets de compétences qui ont remplacé les notes, mais la réalité éclate au collège dans toute sa crudité. Enfin, avec se qui se dessine, il est probable que, à défaut d'apprendre à lire aux enfants, nous parviendrons bientôt à masquer leurs difficultés au collège aussi, grâce aux EPI et à l'évaluation par compétences. Ce sera sans doute le seul apport « positif » de cette réforme.

Quel regard jetez-vous sur votre vingtaine d'années passées à enseigner ?

Ayant connu 3 grands changements de programmes, j'en tire une conclusion en forme de lapalissade : moins on fait de Français, moins les élèves maîtrisent le français. Ça vous paraîtra sans doute évident, mais il faut croire que ça ne l'est pas pour nos législateurs. Le Ministère publie sur son site des graphiques éloquents : ils ne s'interrogent pas sur le fait qu'en 2001, avec Jack Lang et les Itinéraires De Découverte, on a supprimé des heures en Français, en Maths et en Histoire-Géographie, les trois matières dont les résultats (en baisse constante) sont interrogés par ces graphiques. Et on s'apprête à refaire la même chose avec les EPI.

Categorías: Universidade

Libération

Sauvons la recherche - Sáb, 25/04/2015 - 09:00

23 avril 2015

3 avril 2015

29 mars 2015

2 avril 2015

25 mars 2015

23 mars 2015

21 mars 2015

19 mars 2015

  • Où sont les politiques ?
  • Radio France mobilisée contre Mathieu Gallet EXTRAIT : "Et la salariée de dénoncer les « dérives budgétaires importantes sur la gestion des locaux et du personnel », à l'heure où la direction entend imposer des économies drastiques qui « vont entraîner de la casse sociale parmi des employés aux statuts déjà extrêmement précaires ».« Sur les 700 journalistes de Radio France, 103 sont en CDD et près de 290 à la pige », dénonce la salariée."

15 mars 2015

9 mars 2015

8 mars 2015

5 mars 2015

13 février 2015

3 février 2015

2 février 2015

30 janvier 2015

29 janvier 2015

10 janvier 2015

4 janvier 2015

29 décembre 2014

18 décembre 2014

21 novembre 2014

19 novembre 2014

17 octobre 2014

9 octobre 2014

7 octobre 2014

25 septembre 2014

11 septembre 2014

3 septembre 2014

4 septembre 2014

3 septembre 2014

1 septembre 2014

15 juillet 2014

17 juin 2014

12 juin 2014

11 juin 2014

Le désenchantement est palpable dans l'enseignement supérieur. (...)

21 mai 2014

8 avril 2014

13 fevrier 2014

10 janvier 2014

9 janvier 2014

22 décembre 2013

28 novembre 2013

22 novembre 2013

18 novembre 2013

29 octobre 2013

14 octobre 2013

9 octobre 2013

30 septembre 2013

EXTRAIT : FORUM DE TOULOUSE MIDI-PYRÉNÉES Pour Philippe Chalmin, professeur d'économie à l'université de Paris Dauphine, la menace brandie par les opposants au gaz de schiste est exagérée. > La question du gaz de schiste fera l'objet d'un débat lors du Forum « Quelle énergie ! » organisé par Libération les 12 et 13 octobre à Toulouse. Entrée libre, réservez vos places dès maintenant.(...)

26 septembre 2013

20 septembre 2013

12 septembre 2013

8 septembre 2013

10 septembre 2013

4 aout 2013

1 aout 2013

20 juin 2013

Tribune de François Dubet, Eric Favey et François de Singly dans Libération Vous pouvez signer la pétition lancée avec cette tribune.

23 juin 2013

22 mai 2013

21 mai 2013

16 mai 2013

18 avril 2013

3 avril 2013

28 mars 2013

11 mars 2013

24 février 2013

20 février 2013

12 février 2013

6 février 2013

24 janvier 2013

21 janvier 2013

19 décembre 2012

1 décembre 2012

28 novembre 2012

27 novembre 2012

25 novembre 2012

Reservé aux abonnés, mais aussi ici : et également là :

et dans les journaux de 7h de France Inter, Le Mouv et France Info...

22 novembre 2012

19 novembre 2012

Sophie Wahnich Fac-marchandise, la démocratie prise de court

14 novembre 2012
A Sciences-Po, les enseignants sonnent la révolte

12 novembre 2012
Formation des enseignants : un collectif dénonce le projet de Vincent Peillon

22 octobre 2012
Regards croisés sur l'insertion « Les universités ne peuvent être des antennes de missions locales »

Regards croisés sur l'insertion « Il faut développer l'alternance »

4 octobre 2012
Etudier sans visa ?

VOIR PETITION ICI

2 octobre 2012
Des « dysfonctionnements » dans la régularisation des diplômés étrangers

Ces scientifiques du CNRS, de l'Inra et de l'Inserm estiment dans les pages de « Marianne » que l'étude publiée par ce chercheur relève davantage du « coup médiatique ».

21 septembre 2012
Les licenciements boursiers de Sanofi donnent la migraine au gouvernement

20 septembre 2012
Le Québec abandonne la hausse des frais universitaires

17 septembre 2012
L'Inspection générale des finances dénonce la gestion et le coût des agences d'Etat

5 septembre 2012
Elections au Québec : « Un choc pour les étudiants »

31 aout 2012
Que reste-t-il du printemps érable ?

30 aout 2012
Pour Peillon, « il serait digne de mieux payer » les enseignants

29 aout 2012
Education : ce qui va changer (ou pas) à la rentrée

21 aout 2012
La filière universitaire de criminologie est supprimée

7 aout 2012
Québec : le conflit étudiant peut redémarrer en pleine campagne électorale

6 juillet 2012
Sanofi Aventis donne de l'urticaire à Montebourg

6 juin 2012
Réforme universitaire : les étudiants hongrois visent d'autres horizons

21 mai 2012
Universités : Geneviève Fioraso s'attelle au rattrapage

24 mai 2012
La circulaire Guéant abrogée « la semaine prochaine »

22 mai 2012
Wikipédia au secours de la recherche ?

17 mai 2012
Police : les décorés de la dernière heure

18 mai 2012
Québec : le printemps érable sans fin

11 mai 2012
Deux étudiants interpellés à Paris 8

4 mai 2012
Quatre ans ferme pour le physicien accusé de terrorisme

27 avril 2012
Enseignement supérieur : Sarkozy rate l'excellence

26 avril Parfum de mutinerie à l'école Polytechnique

25 avril 2012
Crise d'autonomie à l'université d'Angers

23 avril Un cours de science humaine entre les murs de la prison

18 avril 2012
« Pourquoi précipiter la signature des conventions universités-Etat ? »

13 avril 2012
Le physicien Marc Mézard va prendre la tête de Normale Sup

Le lycée Alfred Nobel de Clichy-sous-Bois fait fructifier ses cours de maths

2 avril 2012
Président(e)s d'université : cherchez les femmes...

27 mars 2012
"Monsieur le Président, cette récompense, je n'en veux plus"

Fronde contre la hausse des droits de scolarité au Québec

21 mars 2012
Deux ans après, le grand emprunt fait ses comptes

17 mars 2012
Eva Joly veut créer 20 000 postes dans l'Education

13 mars 2012
Universités : les mensonges de Sarkozy

Au palmarès des mensonges les plus éhontés du quinquennat qui s'achève, l'enseignement supérieur et la recherche occupent une place à part. « Priorité des priorités », « grande cause nationale », « effort financier sans précédent » : les superlatifs n'ont pas manqué pour expliquer au pays et convaincre les médias que le pouvoir en place avait fait de l'investissement dans le capital humain un axe central de sa politique. Pourtant les universitaires n'ont cessé de manifester, et s'apprêtent selon toute vraisemblance à voter massivement pour l'alternance. (...)

Préserver le temps : première mission des présidents d'université

12 mars 2012
Surdiplômés… et artisans Les cerveaux se rebiffent

11 mars 2012
Le studio de France Inter envahi en direct par des anti-nucléaires

5 mars 2012
L'Université sur le qui-vive face au PS

« Sarkozy laisse des dettes, non des campus rénovés »

3 mars 2012
Génériques de fin en Inde ?

29 février 2012
Pour un pacte national de lutte contre l'échec scolaire

A Bruxelles, « on veut remuer l'Europe »

« Sarkozy ne connaît vraiment rien au boulot de prof »

28 février 2012
Etudiants étrangers : que le gouvernement applique la loi !

« Nous attendons que les candidats à la présidentielle abandonnent ces processus »

Interview Stéphane Tassel. secrétaire général du Snesup-FSU :

Facs : huit pôles au régime survitaminé

20 février 2012
« Avec cette loi, tout condamné devient un homme dangereux »

Une loi pour la « protection de l'identité » ou pour un nouveau fichier de police ?

14 février 2012
Les grandes écoles prônent des frais de scolarité à payer après les études

10 février 2012
Le crédit impôt recherche, Jean-Luc Mélenchon et ses effets d'aubaine pour les banques

Crédit impôt recherche : Eric Besson et ses effets miracles…

7 février 2012
Des inspecteurs du travail en grève après le suicide de deux collègues

3 février 2012
Grand emprunt : huit campus de "rang mondial" sélectionnés

3 février 2012
François Fillon se livre sur France 2 à un duel technique avec Martine Aubry

2 février 2012
Déserts médicaux : le plan d'urgence de Hollande

31 janvier 2012
« Le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, je l'assume »

26 janvier 2012
Les cliniques proposent de gérer les hôpitaux publics en déficit

25 janvier 2012
La précarité des fonctionnaires au menu du Sénat

10 janvier 2012
D'anciens dirigeants du Comité permanent amiante mis en examen

10 janvier 2012
Pseudo jihadiste

grand angle Adlène Hicheur, chercheur franco-algérien de 35 ans, en détention préventive depuis plus de deux ans, a-t-il envisagé de travailler pour Al-Qaeda ? Tandis que 600 scientifiques demandent sa libération, 35 mails posent questions. Lire l'article.

18 décembre 2011
Etudiants : les bourses de décembre versées avant Noël, selon Wauquiez

17 décembre 2011
Le budget des universités pour les nuls Par le groupe Marc Bloch

EXTRAITS : il est indispensable que nos étudiants reçoivent une formation aux plus hauts standards internationaux. Il faut plus d'enseignants pour en finir avec les amphithéâtres surchargés, il faut des bâtiments dignes de ce nom (et donc ne pas distribuer 1% des sommes promises), il faut une recherche compétitive et donc en finir avec les coupes claires dans les budgets des universités et de la recherche.

14 décembre 2011
Notes : les profs montent d'un ton

(...) Ils s'inquiètent des dérives managériales du système éducatif.

9 décembre 2011
Hausse du salaire des enseignants : Luc Chatel embellit le tableau

DESINTOX Le ministre de l'Education se gargarise d'une hausse de 18% des salaires des professeurs débutants entre 2007 et 2012. Il faut le dire vite.

L'école transformée en machine à désintégrer

30 novembre 2011
Laurent Wauquiez danse avec les chiffres

23 novembre 2011
Le laboratoire Merck et « les valises de biftons »

LRU : les finances des facs à la rue La loi sur l'autonomie des universités initiée par Nicolas Sarkozy a pour effet pervers de plomber les budgets des établissements : huit sont dans le rouge pour la seconde fois.

18 novembre 2011
Paris se cherche

A quoi ressemblera Paris en 2030 ? Vendredi 18 novembre, la ville de Paris présente une série de recherches sur ce thème au cours d'un colloque dont « Libération » est partenaire.

18 novembre 2011
Austérité : appel de l'intersyndicale pour une mobilisation le 13 décembre

Bourses étudiantes : le ministère joue-t-il la montre ?

12 novembre 2011
Les Indignés américains priés de quitter la rue, après plusieurs décès

6 novembre 2011
Cahuzac préconise 9 à 10 milliards de nouvelles économies

29 octobre 2011
Education : bataille de chiffres entre Hollande et Chatel sur les 60000 postes

27 octobre 2011
L'enquête Mediator suspendue jusqu'en décembre pour raison de procédure

23 octobre 2011
Près de 100 000 espagnols dans la rue pour défendre l'éducation

21 octobre 2011
« Croire qu'on vient étudier en France pour ensuite retourner chez nous, c'est ridicule »

19 octobre 2011
La jeunesse mondiale est « traumatisée » par la crise

L'Organisation internationale du travail dénonce la multiplication du nombre des travailleurs pauvres et jeunes.

14 octobre 2011
Les rapaces de l'édition scientifique

10 octobre 11
Fac : le dogme de la gratuité se fissure

7 octobre 2011
Nouvelle vague d'universités autonomes début 2012

5 octobre 2011
La rentrée des enseignants stagiaires « extrêmement dégradée »

27 septembre 2011
Quand Bercy manipule la presse

30 septembre 2011
Des milliers de lycéens dans la rue « contre la suppression d'un mois de vacances »

22 septembre 2011
Pour les présidents d'université, la LRU limite leurs facultés

Mediator : un expert affirme avoir été menacé

21 septembre 2011
Pour changer la société, changeons les juges

15 septembre 2011
Rafa Nached, symbole de l'aveuglement du pouvoir syrien

13 septembre 2011
Une psychanalyste de renom arrêtée en Syrie

9 septembre 2011
Gaz de schiste : « Le corps des Mines est la fois juge et partie »

Rhône-Alpes réclame un véritable débat sur les gaz de schiste

8 septembre 2011
Grèce : protestation contre les réformes, taxis et étudiants mobilisés

2 septembre 2011
Du sang artificiel transfusé pour la première fois chez l'homme

28 aout 2011
10 ème mois de bourse : vous avez dit "annonce" ?

27 aout 2011
"Nous sommes dans des sociétés en panne de réciprocité"

22 juillet 2011
« Que les investisseurs assument ! »

Interview de Benjamin Coriat, chef de file des « économistes atterrés »

21 juillet 2011
Le défaut de paiement, c'est quoi ? Quels sont les risques ?

En Espagne, les Indignés jouent la proximité

A Athènes, la crise à tous les étages

19 juillet 2011
Opération « Campus » : Wauquiez octroie 355 millions d'euros

12 juillet 2011
Un prof prend la porte pour une partie de cartes de la dernière heure

9 juillet 2011
Des enfants de chômeurs privés de cantine à Thonon-les-Bains

24 juin 2011
L'affaire Guéant sème la zizanie à l'Insee

23 juin 2011
Valérie Pécresse présente la « nouvelle licence »

21 juin 2011
C'est la justice des mineurs qu'on assassine !

20 juin 2011
La gauche unie contre la « criminalisation du mouvement social »

7 juin 2011
Luc Chatel sèche sur un exo niveau CM2

8 juin 2011
Où sont les femmes ? Pas dans les universités françaises en tout cas

30 mai 2011
Ecole primaire : vers la fin de la semaine de quatre jours ?

25 mai 2011
Claude Guéant : les enfants d'immigrés sont nuls

23 mai 2011
Match PS-Pécresse sur l'autonomie des facs

26 avril 2011
Le Téléthon et le financement de la recherche médicale en France

6 avril 2011
A Besançon, des lacrymos contre les parents d'élèves

1 avril 2011
Enseignement supérieur : 22 chercheurs nordistes réclament un débat public

19 mars 2011
"La Rectrice a perdu le Nord : moins 865 postes !"

17 mars 2011
Les profs stagiaires témoignent de "l'aberration" de leur situation

14 mars 2011
Académies : les sales notes des proviseurs

8 mars 2011
La justice a peur du chahut à Ulm

6 mars 2011
La course au grand emprunt est ouverte dans le supèrieur

2 mars 2011
Intermittents et précaires cherchent nouveau toit

26 février 2011
Savate : We are the champions !

17 février 2011
Budget, CNRS : peut mieux faire. CARTON JAUNE La Cour pointe en tout 8 secteurs dont les progrès sont insuffisants.

10 février 2011
Sur Leboncoin.fr, on trouve des profs pour pas cher

31 janvier 2011
« On rajoute des strates sans en supprimer »

21 janvier 2011
Le gâchis de la « mastérisation »

20 janvier 2011
Syndicats : tu vœux ou tu vœux pas ?

7 janvier 2011
Jacob s'attaque au statut des fonctionnaires, Tron prend le contrepied

29 décembre 2010
Moins d'enseignants à la rentrée : toutes les académies trinquent

22 décembre 2010
Les comptes de Noël de Valérie Pécresse

21 décembre 2010
"Mais appelez vous Sorbonne 1, 2, 3..."
L'université prend un coup de frais

19 décembre 2010
Pécresse exclut toute alliance UMP-Front national

10 décembre 2010
Les étudiants font les frais de la loi sur les facs

9 decembre 2010
L'Elysée veut "réduire" les organismes de recherche
Violents incidents au cours de la manif étudiante à Londres
Un syndicaliste abusivement retenu pendant une visite de Sarkozy ?

2 décembre 2010
L'erreur d'orientation des campus américains

7 décembre 2010
Education : Shanghai, premier de la classe

2 décembre 2010
Les facs d'Europe en rogne

1 décembre 2010
L'excellence, ce faux ami de la science
« Face aux fossoyeurs de l'éducation, nous n'avons pas d'autre choix que de résister »
Gérer l'université comme une entreprise, un mauvais calcul

25 novembre 2010
Des crédits débloqués en urgence pour payer des fonctionnaires en décembre

3 novembre 2010
Des mesures sur l'éducation décidées dans la précipitation pour occuper le terrain.

23 octobre 2010
Léger lifting du crédit impôt recherche

20 octobre 2010
« Tout le monde s'en fout de votre blocage, il n'y a que nous que ça dérange ! »

16 octobre
Réforme des retraites : 3 millions de manifestants selon la CGT... 825.000 selon la police 15 octobre 2010.

15 octobre
Hortefeux appelle la police à la retenue.

14 octobre 2010
Rencontre avec la France qui manifeste. A Lille, Toulouse, Feyzin et Paris, « Libération » a suivi les AG des grévistes qui ont décidé de poursuivre la mobilisation.

14 octobre 2010
Montreuil : « Les policiers portaient des gilets pare-balles, comme s'ils allaient à Bagdad ».

10 octobre 2010
Universités : un budget historique mais des plafonds qui tombent

10 août 2010
Georges Charpak et d'autres scientifiques invitent à renoncer au réacteur à fusion nucléaire Iter

18 juillet 2010
Nicolas Sarkozy : vous avez vu des chercheurs en grève, vous ?

6 juillet 2010
La potion amère de Sanofi-Aventis

2 juillet 2010
Universités : menace juridique sur l'autonomie

25 juin 2010
Quand les primes des présidents d'université passent mal

11 mai 2010

5 mai 2010

3 mai 2010

30 avril 2010

1 Avril 2010

  • Le monde du climat vire Allègre ..Claude Allègre et Vincent Courtillot ont « oublié les principes de base de l'éthique scientifique, rompant le contrat moral qui lie chaque scientifique à la société ».

29 mars 2010

23 mars 2010

5 mars 2010

26 février 2010

26 janvier 2010

12 janvier 2010

22 décembre 2009

3 décembre 2009

25 novembre 2009

26 novembre 2009

27 novembre 2009

6 novembre 2009

19 octobre 2009

8 octobre 2009

26 juin 2009

25 juin 2009

20 juin 2009

15 juin 2009

11 juin 2009

9 juin 2009

8 juin 2009

5 juin 2009

4 juin 2009

3 juin 2009

2 juin 2009

1er juin 2009
Universitaires de toute l'Europe, unissez-vous !

29 mai 2009
Les étudiants de Bordeaux III expérimentent la grève de la faim comme nouveau mode d'action

27 mai 2009
Science sur Seine : « démocratiser la science »
L'université du Mirail atteint le point de non-retour
Valérie Pécresse veut rassurer les chercheurs

26 mai 2009
Allègre : un « profil intéressant » selon Bertrand
Allègre au gouvernement, « c'est dérangeant »

25 mai 2009
Allègre au gouvernement : un « contre-signal » selon Juppé

22 mai 2009
Annoncé au gouvernement, Allègre dément... à moitié
Fac : « amertume et sentiment de gâchis. "

20 mai 2009
L'AG vote la levée du blocage de l'université d'Orléans
Le PS contre la reconnaissance des diplômes par le Vatican
En Savoie, des universitaires sous l'assaut d'indépendantistes
Mirail bloqué : la bataille pour le dernier mot
Allègre ne gêne pas que la gauche

19 mai 2009
Les gestes de Valérie Pécresse pour les étudiants
Examens reportés : des mesures pour aider les étudiants
Grève à la fac : le point sur les blocages

18 mai 2009
Une princesse contre le Président
Des étudiants entament une grève de la faim

16 mai 2009
« La barque de réformes était trop chargée »
« Où sont les 17 facs manquantes ? »
La Sorbonne, bastion de la contestation, tient bon

15 mai 2009
Toulon : des retenues de salaire tombent contre des profs grévistes

14 mai 2009
Facs : « Je préfère perdre un semestre que mon avenir »
Masterisation : Darcos recule encore
Facs bloquées : Fillon veut des exams en septembre ou hors les murs
Du processus de Bologne au blocage des universités
L'hôpital et l'université à nouveau dans la rue

13 mai 2009
Brésilienne, universitaire, touriste et... indésirable en France

12 mai 2009
Gâchis
Le savant calcul du ministère
L'Etat veut noircir le tableau
L'université dans un cul de fac

7 mai 2009
Les étudiants grèvistes du Mirail : "Nous ne sommes pas des enragés"
A Bordeaux-III, des voix opposées et sans issue

6 mai 2009
"Pourquoi la colère universitaire dure, ou la masterisation expliquée aux citoyens"
Facs : les profs bloqueurs frappés au porte-monnaie
Facs : l'examen de conscience

5 mai 2009
Facs : une amende de 1000 euros pour les bloqueurs ?
Facs bloquées : l'UMP tonne

4 mai 2009
Les étudiants souhaitent passer leurs examens, selon un sondage

3 mai 2009
Exams avant l'été : Pécresse y croit encore

2 mai 2009
Lyon-II veut sortir du conflit entre bloqueurs et partisans de la reprise
Bras de fer autour des examens

30 avril 2009
Examens : l'épreuve de force
Partie de Golfe pour deux Sorbonne

29 avril 2009
Universités et hôpitaux : la manifestation voit double

28 avril 2009
Université : rentrée de grève pour les étudiants
Les obstinés s'obstinent

27 avril 2009
La terreur des bloqueurs

25 avril 2009
Examen terminal contre validation automatique à Lyon-II

21 avril 2009
Université : des blocages partiels subsistent
Le président de l'Université du Mirail renvoyé par ses étudiants
Tour de protestation des chercheurs devant le Conseil d'État
Le McDo d'Avignon, nouveau centre d'examen

20 avril 2009
Le président de Bordeaux 3 appelle à la poursuite du mouvement hors blocage
Majorité de bloqueurs à l'Université du Mirail

17 avril 2009
Diplômes : des Chinois paieraient pour les lauriers

16 avril 2009
Plusieurs universités impliquées dans un trafic de diplômes ?

15 avril 2009
Soupçons de fraude sur des tests de français pour étudiants chinois

14 avril 2009
Dans les facs en grève,l'angoisse de l'année perdue
Les obstinés bordelais entrent dans la ronde

9 avril 2009
Pour une collégialité réelle

7 avril 2009
Séquestration et évacuation musclée au Crous de Paris
Les facs débordées par leurs étudiants
Mouvement universitaire : le deuxième semestre offert ?

6 avril 2009
La présidence de l'université de Rennes 2 libérée
Universités : « Il est temps de reprendre les cours »

3 avril 2009
Sauver l'université, vite, par Ségolène Royal

1er avril 2009
Recherche : Pécresse lâche 130 postes

30 mars 2009

27 mars 2009
La police évacue du CNRS les chercheurs
Université : « Il faut amplifier le mouvement mais sans blocage »

26 mars 2009
Enseignants-chercheurs : le gouvernement dénonce des « noyaux de radicalisation »

25 mars 2009
Détermination intacte des universitaires et chercheurs

24 mars 2009
Contre Pécresse et Darcos : un balai-brosse, des comptines et un haka
Enseignants-chercheurs : « Tourner en rond, ça a une vraie force »
Facs : la « ronde infinie des obstinés »
L'impossible recensement des universitaires grévistes
Levée du blocage total à Rennes 2

23 mars 2009
Grève : Pécresse demande le rattrapage des cours
Universités : la coordination appelle à la « radicalisation »

19 mars 2009
Vente aux enchères de l'université de Lyon
Quels défis pour l'université autonome ?

18 mars 2009
Universités : le gouvernement endure une contestation qui dure
Tensions accrues avec les présidents d'université
Violents accrochages entre étudiants et CRS, cette nuit à Montmartre

17 mars 2009
Université : la contestation s'invite à Sciences Po
La Grande Guerre expliquée aux CRS

11 mars 2009
Non à la Star'Fac
Chercheurs : le vrai-faux compromis

7 mars 2009
Université : compromis cherche ratification

5 mars 2009
Université : manif avant négociations
L'Université manifeste à Toulouse : « la ministre Pécresse doit retirer toute sa réforme »
Bordeaux 3 entame un blocage partiel

4 mars 2009
Réformes Darcos et Pécresse : le recul mot à mot
Présidents d'université et syndicats rencontrent la ministre
Enseignants-chercheurs : Pécresse et les syndicats vers un accord ?

28 février 2009
Valérie Pécresse prépare le recul gouvernemental

27 février 2009
Accalmie sur l'université

26 février 2009
Pécresse reçoit les enseignants-chercheurs
François Fillon ouvre la session de rattrapage sur l'université

25 février 2009
Pécresse : « Pas de suppression d'emplois en 2010-2011 dans l'université »
Pécresse prête à dialoguer, mais à ses conditions
Profs, chercheurs, étudiants et parents, même combat !

23 février 2009
Poursuite des grèves et des blocages d'universités dans l'Ouest

19 février 2009
« On ne lâchera rien, l'université est en danger de mort »
Les enseignants-chercheurs toujours là

18 février 2009
Université et recherche : notre défi républicain, par François Fillon

16 février 2009
L'université maintient la pression

15 février 2009
Pécresse : le décret sur les universités « n'est pas caduc »
« Sauvons l'université » dénonce un « chantage » du gouvernement

12 février 2009
Université : le gouvernement acculé ?
Les chercheurs d'ores et déjà dans l'après
Le Net, meilleur atout des chercheurs

11 février 2009
La recherche universitaire trouve Sarkozy au Capitole

10 février 2009
Pécresse démine, la fac fulmine
Les enseignants-chercheurs à nouveau dans la rue
Les cinq dossiers qui fâchent
« La ministre organise une sorte de show »
Mépris
Cours de thème et de littérature comparée dans le tramway transformé en amphi

9 février 2009
Chercheurs : Pécresse nomme une médiatrice
« La communauté universitaire est acquise à l'autonomie »
Chercheurs : Pécresse va « retravailler » le décret

5 février 2009
Enseignants-chercheurs : Pécresse veut rassurer
Plus de 3000 Etudiants et enseignants-chercheurs dans les rues de Rennes
L'université de Strasbourg inaugurée sous les lacrymos
Université : jeudi, c'est barrage, AG et grosse manif

4 février 2009
Enseignants-chercheurs : où en est la grève ?
« Nous nous battons pour un enseignement supérieur de qualité »
L'Unef appelle les étudiants à la grève

3 février 2009
Pécresse tient tête aux enseignants-chercheurs
Portés par la grève des autres, les étudiants du Mirail votent la leur dans l'enthousiasme

2 février 2009
Universités : 45% des cours seraient affectés par la grève
La recherche à reculons
Grèves et blocus contre la loi Pécresse : « cette loi n'a aucun garde-fou »
L'université sous conditions

27 janvier 2009
Ce que je veux dire aux enseignants-chercheurs, par Valérie Pécresse
Non, Madame la ministre, par Isabelle This Saint-Jean

26 janvier 2009

-Valérie Pécresse face à une large fronde universitaire
Categorías: Universidade

EducPros

Sauvons la recherche - Sáb, 25/04/2015 - 08:45

23 avril 2015

22 avril 2015

19 avril 2015

16 avril 2015

14 avril 2015

1 avril 2015

7 avril 2015

3 avril 2015

1 avril 2015

31 mars 2015

29 mars 2015

20 mars 2015

19 mars 2015

18 mars 2015

12 mars 2015

9 mars 2015

5 mars 2015

4 mars 2015

2 mars 2015

23 février 2015

22 février 2015

19 février 2015

15 février 2015

15 février 2015

5 février 2015

4 février 2015

4 février 2015

2 février 2015

29 janvier 2015

27 janvier 2015

22 janvier 2015

21 janvier 2015

19 janvier 2015

16 janvier 2015

6 janvier 2015

9 janvier 2015

5 janvier 2015

19 décembre 2014

14 décembre 2014

11 décembre 2014

29 novembre 2014

27 novembre 2014

26 novembre 2014

23 novembre 2014

19 novembre 2014

14 novembre 2014

8 novembre 2014

1 novembre 2014

24 octobre 2014

22 octobre 2014

20 octobre 2014

16 octobre 2014

14 octobre 2014

9 octobre 2014

7 octobre 2014

22 septembre 2014

4 septembre 2014

4 octobre 2014

2 octobre 2014

1 octobre 2014

28 septembre 2014

26 septembre 2014

25 septembre 2014

19 septembre 2014

18 septembre 2014

9 septembre 2014

7 septembre 2014

28 aout 2014

26 aout 2014

15 aout 2014

22 juillet 2014

21 juillet 2014

3 juillet 2014

2 juillet 2014

22 juin 2014

30 juin 2014

24 juin 2014

18 juin 2014

11 juin 2014

3 juin 2014

23 mai 2014

21 mai 2014

16 mai 2014

-*Les résultats du baromètre EducPros 2014

9 avril 2014

6 avril 2014

2 avril 2014

2 avril 2014

28 mars 2014

21 mars 2014

17 mars 2014

13 mars 2014

6 mars 2014

2 mars 2014

1 mars 2014

12 février 2014

9 février 2014

7 février 2014

6 février 2014

Categorías: Universidade

Are we failing parents whose children are taken into care?

Guardian Unlimited: Education - Sáb, 25/04/2015 - 08:30
Social services can remove child after child from the same mother, without her being offered the help she needs to become a good-enough parent. The result is heartbreak, and very expensive – but now judges are calling for a new approach Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Secret Teacher: make me education secretary and I'll sort out this mess

Guardian Unlimited: Education - Sáb, 25/04/2015 - 07:00

Politicians have over-complicated education reform. If I had a week in office, I’d give teachers time and space to do their job and the rest would fall into place

More from the Secret Teacher

It’s not rocket science; since the dawn of time people have been teaching and, as a result, mankind has steadily progressed. Yet for the first time in history, I’m worried that we could be de-evolving. I’m worried that upcoming generations will graduate less intelligent than their predecessors because the education system has finally hit crisis point and will crumble under current, ludicrous management.

Let’s be honest, teachers haven’t got a clue about what is going on at the top. We know about our actual job – teaching is the easy bit – but we waste most of our working day trying to jump through hoops we’re not sure still exist, that have been renamed “circular target spaces”, that have been moved and hidden somewhere or that, it was decided today, had to be jumped through last week.

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade
Distribuir contido