Universidade

Campaign update: 24 April 2015

Reino Unido: University and College Union - Ven, 24/04/2015 - 16:20
In the news( | Adult learning | HE pay | Warwick's 'regressive' casualisation proposals( | Salford strike | Reinstate the Markeys | Cuts at London Metropolitan and Dundee universities | ( Congress 2015 | New black members('s course | Events, updates and publications((
Categorías: Universidade

La revue de presse du vendredi 24 avril

Cahiers Pédagogiques - Ven, 24/04/2015 - 16:01

La réforme truste encore et toujours l'actualité aujourd'hui. Les programmes d'histoire, comme toujours, font couler beaucoup d'encre, tandis que la réforme du collège dans son ensemble reste sous les feux de l'actualité. Il y a aussi du nouveau pour les classes bilangues.

L'histoire, une passion française

Les nouveaux programmes d'histoire déclenchent encore de violentes réactions dont les médias se font l'écho. Je vous épargnerai celle du Front National. France Inter se fait l'écho de l'inquiétude de l'APHG en écrivant étrangement qu'il s'agit de l'inquiétude des professeurs d'histoire. Je ne savais pas l'APHG si représentative. Elle s'inquiète du caractère facultatif de certains thèmes : " l'Europe des Lumières : ce sont quand même de grands philosophes, c'est l'encyclopédie de Diderot, c'est Rousseau... Négliger ce chapitre revient à amputer la culture des élèves."
Denis Paget recentre le débat : "Il faut savoir ce que l'on veut, on nous dit tout le temps que les programmes sont trop lourds, donc il y aura des points de passage obligés et des questions au choix." C'est effectivement une demande très ancienne des professeurs d'histoire qui n'en peuvent plus des programmes surchargés qu'ils n'arrivent pas souvent à finir, ou alors en survolant de manière très rapide ces thèmes si importants.
La ministre a d'ailleurs publié un communiqué en ce sens pour répondre aux "présentations volontairement polémiques qui ne visent qu'à politiser un enjeu essentiel, celui de la transmission de notre histoire commune et du récit national, qui exige que le consensus le plus large soit recherché". Elle rappelle que c'est un projet et que les principaux intéressés,à savoir les professeurs, seront consultés.
Remarquons d'ailleurs que beaucoup de professeurs d'histoire apprécient ces nouveaux programmes allégés et porteurs de liberté pédagogique, même si certains choix et aspects peuvent être critiquables. Vincent Capdepuy, membre d'Aggiornamento s'en fait l'écho dans une tribune publiée sur Le Monde. Il dit une chose essentielle que tous ceux qui écrivent aujourd'hui sur ces programmes ont oublié : "Il est temps de faire davantage confiance aux enseignants." "Qu'importe, au final, que l'enseignement de l'histoire n'aboutisse pas à un récit fédérateur et unique. L'histoire n'est pas une berceuse pour endormir les consciences. Bien au contraire, elle est porteuse d'incertitudes, de questionnements, de suspensions du jugement, car les légendes dorées et les manichéismes moralisateurs n'ont rien à y faire. Face à des critiques qui ne font qu'accentuer la crispation identitaire et xénophobe, il importe donc de défendre ces programmes et de faire en sorte, même, qu'ils soient encore plus ouverts."

Finissons sur une note humoristique donnée par le blog "une année au lycée". Pour satisfaire tout ce que les Français voudraient voir mis dans les programmes, Fabrice Erre nous dessine le personnage ultime à étudier.

Réforme encore

De façon plus globale, l'ensemble de la réforme du collège continue à faire couler beaucoup d'encre. A droite, c'est Rama Yade qui s'exprime aujourd'hui dans Libération. De façon assez caricaturale, elle accuse "les socialistes de « préférer Jamel Debbouze » à l'apprentissage du latin." Étrangement pour elle :« l'école publique laïque n'a pas à enseigner les religions » car « l'éducation des religions, ce sont les familles ». Visiblement elle confond l'éducation religieuse et l'histoire des religions qui se fait depuis très longtemps en histoire, enseignement dont elle a elle-même bénéficié quand elle était élève.

Marianne donne la parole à une autre opposante à la réforme, Véronique Marchais qui est professeur de français. Ici, malgré quelques caricatures ("construire des cabanes ne va pas apporter aux élèves une culture solide", la critique est étayée par de vrais arguments, notamment sur les horaires des disciplines. On peut ne pas être d'accord mais certaines interrogations sont particulièrement légitimes, comme celle de "ces élèves qui n'apprennent ni à lire, ni à écrire correctement à l'école primaire. Là, il faudrait vraiment mettre le paquet… Si on voulait vraiment changer quelque chose, à la fois à l'école primaire et au collège – puisque le collège est la continuité de l'école primaire -, c'est d'abord ce sur ce point qu'il faudrait insister : travailler sur l'apprentissage de l'écriture et de la lecture."

Bilangues encore

L'Allemagne s'est émue de la disparition des classes bilangue, y voyant un affaiblissement important de l'enseignement de l'allemand. Les Echos nous rapporte leur espoir de voir "dessiner une solution par le haut : permettre aux collèges de conserver les classes bilangues dans le cadre de l'autonomie qui sera accordée aux directeurs d'établissement." "De fait, à Berlin, on évoque la possibilité qu'Angela Merkel aborde ce sujet avec François Hollande lors d'un prochain entretien bilatéral. A Paris, on parle de « réciprocité », jugeant que l'enseignement du français en Allemagne est aussi « un vrai sujet ». Un sujet d'autant plus délicat qu'il relève du domaine réservé des Länder."

Détente avec Berlin, par JiMo

D'ailleurs, selon Le Figaro, l'Alsace va garder ses bilangues : "« Je me suis battu pour cela. » Jean-Pierre Gougeon, recteur de l'académie de Strasbourg et germaniste passionné, a obtenu satisfaction et l'a annoncé jeudi sur France Bleu Alsace."

Géraldine Duboz
Ce week end vous retrouverez le chef

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

Enseigner en histoire-géographie avec le numérique
Dossier coordonné par Laurent Fillion et Olivier Quinet

Ce dossier, coordonné par Laurent Fillion et Olivier Quinet, montre que le numérique, à certaines conditions, a un réel impact sur les apprentissages des élèves en histoire-géographie, en développant l'autonomie, la collaboration, la concentration, le sens de l'effort, tout en offrant un aspect ludique que nos élèves apprécient. On verra ainsi naitre de nouveaux chemins qui amènent tous à apprendre, tous au savoir. Mais dans un monde où l'internet nomade donne accès à une banque de données dans laquelle on trouve le pire comme le meilleur, le vrai comme le faux, le rôle de l'enseignant devient aussi d'aider nos élèves à appréhender cet outil. Mais pas de doute : le numérique ouvre des possibilités immenses pour ces matières, dont il serait dommage de ne pas s'emparer.

Apprendre l'Histoire
our être bon en histoire, suffit-il « d'apprendre ses leçons », quitte à en oublier rapidement la plus grande partie ? Dans ce dossier, nous voulons plutôt prendre au sérieux la vocation de la discipline à former à la citoyenneté, à l'esprit critique, à « l'intelligence active »... Comment les enseignants de tous les niveaux s'y prennent-ils pour amener leurs élèves à « penser l'Histoire » ?

Categorías: Educación, Universidade

If only every child had the quality of education enjoyed at private schools

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 15:32
In England we have equality but some have more of it than others – just look at education
Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Soas becomes first London university to divest from fossil fuels

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 15:27

Campaigners hail success as Soas follows in footsteps of Glasgow and Bedfordshire universities, and calls on other universities to follow suit

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Network Rail orders removal of NUS anti-Lib Dem posters

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 15:22

National Union of Students says it paid £8,000 for train station billboard space to highlight what it sees as party’s broken pledge on tuition fees

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Les chemins de l'école

Cahiers Pédagogiques - Ven, 24/04/2015 - 15:18
À partir du 26 avril, France 5 diffusera en trois fois, à 14h35

Les chemins de l'école

Devi, Kritika, Olivier, Erbol, Francklyn, Olivier, Ani, Youssef et Cho vivent à des milliers de kilomètres les uns des autres, mais partagent le même espoir d'un avenir meilleur grâce à l'éducation. A cheval, à dos d'âne, à vélo, sur l'eau ou à pied, sous la canicule ou dans un froid glacial, leurs périples à travers le monde, filmés à hauteur d'enfant, nous font découvrir des lieux où accéder au savoir reste encore une aventure.

Egalement proposé un serious game élaboré par francetv éducation et Winds autour des Chemins de l'école :
A partir du 26 avril, les enfants pourront faire l'expérience d'un jeu d'aventure immersif mettant en avant la découverte des pays traversés par le joueur et développant sa culture générale.

Retrouvez sur le site des Cahiers pédagogiques l'édito du site « Emmenez vos élèves sur le chemin de l'école ! »

Pour plus de renseignements

Categorías: Educación, Universidade

Can neuroscientists dispel the myth that children have different learning styles?

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 15:08

A new initiative from the team behind “I’m a scientist – get me out of here” aims to bring neuroscientists and teachers together to discuss how brain science can inform education

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

S. Koster, Montaigne, sans rendez-vous

Fabula - Ven, 24/04/2015 - 13:30
Montaigne, sans rendez-vous Serge Koster Date de parution : 03/02/2015 Editeur : Editions Léo Scheer Collection : Littérature ISBN : 978-2-7561-0539-0 EAN : 9782756105390 Format : PDF Nb. de pages : 174 p. Emporté dans le mouvement d'un récit fantastique, Serge Koster se retrouve, un beau jour de 1592, au chevet de l'illustre auteur des Essais, dont la lecture l'accompagne depuis de longues années. Arrivé également au seuil de l'existence, il cherche, dans un ultime tête à tête, à dialoguer avec Montaigne, espérant trouver auprès de lui les mots qui sauront apaiser ses angoisses face à la mort, à la perte de l'être aimé et à la fin de l'écriture. « En ce moment, c'est-à-dire toujours, je relis Montaigne. Inépuisable. Indémodable. Je pioche, ici ou là. Dans le désordre. Le tohu-bohu de mes centres d'intérêt. Pour voir comment il réagit à la cruauté du temps, à son vieillissement, aux relations avec tel et tel, etc. » Comment ne pas recourir aux Essais ? Ce que c'est que de philosopher ? Ce que cela nous apporte, nous rapporte ? En quoi cela nous enrichit, nous tonifie, nous fortifie ? Je scrutai Tournier et avançai une citation : « Je ne dis les autres, sinon pour d'autant plus me dire.» Chaque phrase vaut une pharmacopée entière.
Categorías: Universidade

They think it’s all over: ex-footballers on life after the final whistle

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 13:30

Before the Premier League’s six-figure salaries, retiring footballers had to start again, with little experience off the pitch. From a detective to a former convict, ex-players talk about their second life

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

DfID accused of heightening inequality through support for private sector

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 13:19

Report by campaign group Global Justice Now points finger at Department for International Development over private health and education projects

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

University reconsidering decision to cancel Charlie Hebdo conference

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 13:06

Queen’s University Belfast issues statement suggesting possibility of conference going ahead, after accusations of curbing academic freedom

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Politics for the people: five demands from young voters

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 12:27

The Guardian went to Sheffield Hallam University to discuss how UK politics could better engage young people. The event was chaired by writer and presenter Rick Edwards

You Talk, They Listen is a series of events we’re hosting at universities around the UK – each focusing on the topics you care about most in the run-up to the election; from higher education, to freedom of speech, climate change and immigration – young people talk and politicians listen. This time we focused on how politics could change to re-engage young voters.

Related: Is London's stranglehold on power a big turn-off for young voters?

Five top demands on political reform

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Warwick students angry at 'aubergine' university logo

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 12:00

A petition urging the university to halt its £80,000 rebrand has received over 4,000 signatures

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

If you're 'only a teacher', don't expect to be treated fairly by a business school

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 10:10

At my university business school, around 90% of revenue comes from teaching, yet we’re kept off the payroll and undermined by other staff

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

What to do if your student son or daughter is taking drugs

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 09:51

Surveys suggest that many students experiment with drugs while at university. If you’re a worried parent what should you do?

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Visiting Special Professional Faculty position in French (Univ. of Notre Dame, IN)

Fabula - Ven, 24/04/2015 - 09:17
Visiting Special Professional Faculty position in French, University of Notre Dame http://romancelanguages.nd.edu/ The Department of Romance Languages and Literatures is seeking to appoint a full-time, non-tenure track Visiting Special Professional Faculty in French language and culturein a dynamic and growing undergraduate program committed to innovation and teaching excellence. This position will be renewable with a start date of August 2015. The number of teaching hours will depend on enrollments, but normal teaching load will be 4/4. Native to near native proficiency in French and English is essential, as is extensive experience teaching French courses at the university level. MAin French inguistics, language pedagogy, or related field required. Notre Dame offers competitive salary and benefits, research support, and excellent opportunities for professional development. The Department of Romance Languages and Literatures has been at the forefront in of the design and implementation of innovative strategies in support of foreign language education at Notre Dame, as supported by the Center for the Study of Languages and Cultures. For consideration, please send letter of application, full curriculum vitae, teaching evaluations, and three current letters of recommendationaddressing teaching experience via email to Ms. Linda Rule, linda.rule@nd.edu, Senior Administrative Assistant to the Chair of the Department of Romance Languages and Literatures, by June 15, 2015. The University of Notre Dame is an affirmative action employer with a strong commitment to fostering a culturally diverse atmosphere for faculty, staff, and students. Women, minorities, persons with disabilities and those attracted to a university with a Catholic identity are encouraged to apply. Information about Notre Dame, including our mission statement, is available at http://www.nd.edu .
Categorías: Universidade

La réécriture au XXI e s. : nouvelle cartographie des passages entre les œuvres

Fabula - Ven, 24/04/2015 - 08:21
Appel à contributions pour le numéro de la revue en ligne T(r)OPICS (décembre 2016) FLSH, Université de La Réunion http://tropics.univ-reunion.fr/ et http://www.litterature-comparee.fr/ Numéro sous la direction de Marc ARINO, Maître de conférences (9 ème section) et de Bénédicte LETELLIER, Maître de conférences (10 ème section) « La réécriture au XXI e siècle : nouvelle cartographie des passages entre les œuvres» Depuis le XXI e siècle, le texte littéraire se lit et se pratique volontiers dans une perspective de transmission ou de communication qui reprend, prolonge et augmente la parole de l’autre (l’étranger ou l’intime). La littérature, en tant qu’expérience répétée du dire et en tant que variation de formes esthétiques de l’imaginaire, a pu ainsi se concevoir comme une «littérature dépliée [1] » qui permet de prendre une plus juste mesure des dimensions infinies de l’acte littéraire et de sa puissance de déplacement dans le temps et l’espace. La mise en valeur de ce geste de continuation, de réécriture, par la critique contemporaine a au moins trois corollaires visibles : d’une part, elle interroge et réactualise sans cesse les frontières géographiques, culturelles, linguistiques, esthétiques, historiques et épistémologiques, entre les œuvres. Apparaissent ainsi des cartographies critiques qui tentent de déterminer de nouvelles relations entre les œuvres. D’autre part, elle inaugure un questionnement, de plus en plus présent dans les études littéraires, sur ces zones opaques de passage qui se situent entre les textes, les œuvres, les dires et les pensées et qui révèlent une nouvelle manière de lire en continu. Enfin, elle implique une méthode comparatiste qui engage nécessairement d’autres savoirs disciplinaires. Etudier la réécriture, c’est faire ou refaire en soi-même œuvre de passage entre les savoirs et les pensées. Jusqu’à ce jour, quelques approches ont été privilégiées. La réécriture a été étudiée dans la continuité des approches structuralistes et narratologiques, à partir du postulat de propriété, c’est-à-dire comme une technique d’écriture qui oscille entre imitation et création [2] . Elle renvoie alors à une forme de diction qui interroge fortement la subjectivité et l’originalité de l’auteur. Elle a aussi fait l’objet d’une approche philosophique et historique de la réception pour interroger la survie des œuvres [3] , ou bien encore, la réécriture, selon une approche épistémocritique, a été appréhendée comme une pratique transdisciplinaire des imaginaires et des savoirs [4] . Ces réflexions contemporaines montrent que la réécriture, entendue comme la trace que laisse le lecteur lors de son passage dans une ou plusieurs œuvres, révèle un besoin de se dire autrement et de faire exister en soi ce que la lecture a fait apparaître à la conscience. Elle produit un texte qui n’est qu’une tentative de plus pour s’approprier, habiter et parcourir le monde. Depuis une vingtaine d’années, la réécriture nous invite à pratiquer ce que Michel Serres appelle «la philosophie de la duction» [5] . Elle donne forme à ce que Yves Citton désigne comme un «phénomène de transduction, c’est-à-dire de reconduction de quelque chose qui passe par une transformation en investissant un domaine nouveau [6] ». C’est à partir de cette nouvelle cartographie des passages tels qu’ils sont pratiqués au XXIe siècle que la réécriture doit être envisagée dans ce numéro. En effet, nous souhaitons réunir des contributions qui interrogent l’intérêt récent non seulement de la critique littéraire mais aussi des autres sciences à l’égard de ce geste de réécriture. Il s’agira alors de porter une attention toute particulière à la réécriture en tant que stratégie esthétique, pédagogique et cognitive qui impose une posture de réflexion contemporaine de plus en plus pluridisciplinaire ou transdisciplinaire. Comment la réécriture, en tant que procédé d’écriture ou bien en tant que méthode, oriente-t-elle les démarches scientifiques vers une nouvelle manière d’écrire et de penser les relations et les réseaux? Selon une approche plus pragmatique, les contributions pourront aussi essayer de cerner la puissance de cet acte second. En quoi s’inscrit-il dans un mouvement d’inclusion ou d’exclusion par rapport à un ensemble d’œuvres données ? Dans quelle mesure est-il une puissance d’actualisation et d’adaptation qui assure la survie des œuvres et inaugure une conception et une pratique nouvelles de la littérature ou plus largement des arts ? Les propositions de communication (entre 400 et 500 mots, hors bibliographie) devront parvenir aux organisateurs avant le 15 juillet 2015: marc.arino@univ-reunion.fr ; benedicte.letellier@univ-reunion.fr Bibliographieindicative : Anne-Marie Baron, Romans français du XIXe siècle à l'écran : problèmes de l'adaptation , Clermont-Ferrand, PU Blaise Pascal, 2008; Antoine Berman, La Traduction et la lettre ou l’auberge lointaine , Seuil, 1999; Jean Cleder, Entre littérature et cinéma : les affinités électives : échanges, conversions, hybridations , A. Colin, 2012; Renaud Dumont, De l’écrit à l’écran, Réflexions sur l’adaptation cinématographique , L’Harmattan, 2007; Emilie Eells, Christine Berthin et Jean-Michel Déprats (dir.), L’Etranger dans la langue , Presses Universitaires de Paris Ouest, 2013; Umberto Eco, Dire presque la même chose , Editions Grasset et Fasquelle, 2006 [2003]; Giovanna Franci et Siri Nergaard (éd.), La Traduzione , Numéro spécial de Versus , 82, 1999; André Gaudreault et Thierry Groensteen (dir.), La Transécriture : pour une théorie de l'adaptation : littérature, cinéma, bande dessinée, théâtre, clip , Nota Bene, 1998; André Helbo, «Adaptation et traduction», in Sulla traduzione intersemiotica , numéro spécial de Versus , Dusi et Nergaard (éd.), 85-87, 2000; Robert Kahn et Catriona Seth (dir.), La Retraduction , Publication des Universités de Rouen et du Havre, 2010; Jean-Louis Leutrat (dir.), Cinéma et littérature, le grand jeu. 1 et 2 , De l’Incidence, 2010 et 2011; Andrée Mercier et Esther Pelletier, L’Adaptation dans tous ses états , Nota Bene, 1999; Henri Meschonnic, Ethique et politique du traduire, Lonrai : Verdier, 2007; Esther Pelletier et Irène Roy (dir.), «Adapter le théâtre au cinéma», numéro de la revue Etudes littéraires , Université Laval, 2015; Muriel Plana, Roman, théâtre, cinéma : adaptations, hybridations et dialogue des arts , Bréal, 2004; Anthony Pym, Pour une éthique du traducteur , Presses de l’Université d’Ottawa, 1997; Jacques Rancière , La Fable cinématographique , Seuil, 2001; Paul Ricoeur, Sur la traduction , Paris : Bayard, 2004; Michel Serceau, L'Adaptation cinématographique des textes littéraires : théories et lectures , Ed. du CÉFAL 1999; Francis Vanoye, L'Adaptation littéraire au cinéma , Armand Colin, 2011. Call for papers T(r)OPICS on-line issue (December, 2016) FLSH, Université de La Réunion http://tropics.univ-reunion.fr/ et http://www.litterature-comparee.fr /Issue under the direction of Marc ARINO, Maître de conférences / Senior Lecturer (9 ème section) and Bénédicte LETELLIER, Maître de conférences / Senior Lecturer (10 ème section) “Rewriting in the 21st century: new mapping of passages between works” Since the twenty-first century, the literary text reads and is readily practiced in a perspective of transmission or communication which incorporates, prolongs and increases the word of the other (the outsider or the intimate). Literature, as a repeated experience of saying and as a change of aesthetic forms of the imagination, could thus be seen as an "unfolded literature" that allows a more accurate measure of the infinite dimensions of the literary act and power of movement in time and space. The enhancement of this continuation of gesture, of rewriting by contemporary critics has at least three visible corollaries: on the one, it constantly queries and updates geographic, cultural, linguistic, aesthetic, historical and epistemological boundaries between the works. What thus occurs is critical maps that are trying to determine new relationships between the works. On the other hand, it introduces a questioning, increasingly present in literary studies, on these opaque passages areas which lie between the texts, the works, the words and thoughts, revealing a new way to read continuously. Finally, it entails a comparative method which necessarily involves other subject knowledge. To consider rewriting is to do or do again in oneself the act of passages between knowledge and thoughts. Several approaches have been favored to date. Rewriting has been studied in the continuity of narratological and structuralist approaches, from the property postulate, that is to say as a writing technique that oscillates between imitation and creation. It refers to a form of diction that strongly questions the subjectivity and originality of the author. It has also been approached in the philosophical and historical way of reception to question the survival of the works. Or again, according to an epistemo-critical approach, rewriting was understood as a transdisciplinary practice of the imaginary and knowledge. These contemporary reflections show that rewriting, understood as the trace left by the reader while passing through one or more works, reveals a need of telling oneself differently and to allow what the reading has revealed to consciousness to exist in oneself. It produces a text that is but one more attempt to appropriate, live and travel the world. For twenty years, rewriting has been inviting us to practice what Michel Serres calls "the philosophy of duction." It shapes what Yves Citton refers to as a "transduction phenomenon, that is to say a renewal of something that goes through a transformation by investing a new field." It is from this new mapping of passages as they are practiced in the twenty-first century, that rewriting should be considered in this issue. Indeed, we are willing to gather submissions which question the recent interest not only of literary criticism but also other sciences with regard to this rewriting gesture. Special attention will then be paid to rewriting as an aesthetic, educational and cognitive strategy that imposes an increasingly interdisciplinary or transdisciplinary contemporary reflection posture. How does rewriting, as a writing process or as a method, guide scientific approaches to a new way of writing and thinking about relationships and networks? According to a more pragmatic approach, submissions may also try to understand the power of this second act. How does it fit in a movement for inclusion or exclusion from a body of given work? To what extent is there actualization and adaptation power that ensures the survival of the works and opens a new design and practice of literature or the arts more widely? Deadline for proposals: July 15, 2015 Please send your submissions (from 400 to 500 words, bibliography not included) to : marc.arino@univ-reunion.fr ; benedicte.letellier@univ-reunion.fr .Indicative Bibliography : Anne-Marie Baron, Romans français du XIXe siècle à l'écran : problèmes de l'adaptation , Clermont-Ferrand, PU Blaise Pascal, 2008; Antoine Berman, La Traduction et la lettre ou l’auberge lointaine , Seuil, 1999; Jean Cleder, Entre littérature et cinéma : les affinités électives : échanges, conversions, hybridations , A. Colin, 2012; Renaud Dumont, De l’écrit à l’écran, Réflexions sur l’adaptation cinématographique , L’Harmattan, 2007; Emilie Eells, Christine Berthin et Jean-Michel Déprats (dir.), L’Etranger dans la langue , Presses Universitaires de Paris Ouest, 2013; Umberto Eco, Dire presque la même chose , Editions Grasset et Fasquelle, 2006 [2003]; Giovanna Franci et Siri Nergaard (éd.), La Traduzione , Numéro spécial de Versus , 82, 1999; André Gaudreault et Thierry Groensteen (dir.), La Transécriture : pour une théorie de l'adaptation : littérature, cinéma, bande dessinée, théâtre, clip , Nota Bene, 1998; André Helbo, «Adaptation et traduction», in Sulla traduzione intersemiotica , numéro spécial de Versus , Dusi et Nergaard (éd.), 85-87, 2000; Robert Kahn et Catriona Seth (dir.), La Retraduction , Publication des Universités de Rouen et du Havre, 2010; Jean-Louis Leutrat (dir.), Cinéma et littérature, le grand jeu. 1 et 2 , De l’Incidence, 2010 et 2011; Andrée Mercier et Esther Pelletier, L’Adaptation dans tous ses états , Nota Bene, 1999; Henri Meschonnic, Ethique et politique du traduire, Lonrai : Verdier, 2007; Esther Pelletier et Irène Roy (dir.), «Adapter le théâtre au cinéma», numéro de la revue Etudes littéraires , Université Laval, 2015; Muriel Plana, Roman, théâtre, cinéma : adaptations, hybridations et dialogue des arts , Bréal, 2004; Anthony Pym, Pour une éthique du traducteur , Presses de l’Université d’Ottawa, 1997; Jacques Rancière , La Fable cinématographique , Seuil, 2001; Paul Ricoeur, Sur la traduction , Paris : Bayard, 2004; Michel Serceau, L'Adaptation cinématographique des textes littéraires : théories et lectures , Ed. du CÉFAL 1999; Francis Vanoye, L'Adaptation littéraire au cinéma , Armand Colin, 2011. [1] Jean-Paul Engélibert et Yen-Maï Tran-Gervat (dir.), La Littérature dépliée – Reprise, répétition, réécriture , Rennes, Presses Universitaires de Rennes, «Interférences», 2008. [2] Lise Gauvin, Cécile Van den Avenne, Véronique Corinus, Ching Selao (Ed.), Littératures francophones. Parodies, pastiches, réécritures , ENS Editions, 2013. [3] Judith Schlanger, La Mémoire des œuvres , Verdier, 2008. [4] Chantal Foucrier, Les Réécritures littéraires des discours scientifiques , Michel Houdiard Editeur, 2006. [5] Michel Serres, Hermès [5 tomes], Paris, Editions de Minuit. [6] Yves Citton, Lire, interpréter, actualiser. Pourquoi les études littéraires ?, Editions Amsterdam, 2007, p. 274.
Categorías: Universidade

Labour could scrap GCSEs within a decade – weekly news review

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 07:00

Hundreds of students caught with drugs in schools, Nicky Morgan vows to protect minority language exams and warnings about the risks of rugby

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Parental engagement: tips, tricks and how to make it work – live chat

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 07:00

Join us on Wednesday 29 April from 5.30pm to 7.30pm to discuss ideas, share best practice and debate how teachers can communicate effectively with parents

  • Comments are open now so feel free to post early
Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Headteachers unhappy with all parties’ education policies

Guardian Unlimited: Education - Ven, 24/04/2015 - 00:01

Survey of state school leaders finds only one in five back Labour proposals, with Tories and Lib Dems faring even worse

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade
Distribuir contido