Universidade

L'Enigme Bogdanov, fraude scientifique, rapport Corvol

La Science au XXI Siècle - Lun, 25/07/2016 - 18:21

La fraude et la méconduite scientifiques restent à ce jour les ingrédients d'une problématique essentielle dans la recherche, en France comme ailleurs. Malheureusement, les silences institutionnels et médiatiques à son sujet ou sur la gravité réelle des problèmes évoqués sont trop fréquents. Dans ce domaine, l'ouvrage L'Enigme Bogdanov (Editions Télémaque) de notre collègue Luis Gonzalez-Mestres, paru en novembre dernier, a joué un véritable rôle d'avant-garde. Tel a été le cas, notamment, en ce qui concerne l'affaire d'Olivier Voinnet dont L'Enigme Bogdanov souligne toute l'importance, l'étendue et la gravité. C'était, à l'époque, une prise de position à contre-courant. Mais huit mois plus

Categorías: Universidade

Victims of revenge porn turn to students for legal advice

Guardian Unlimited: Education - Lun, 25/07/2016 - 14:38

Law students at Queen Mary, University of London, combine their academic knowledge with social media savvy to help victims of angry ex-lovers

No one is safe from revenge porn – as high profile cases involving Paris Hilton, Tulisa Contostavlos or, more recently, an EastEnders actor, who cannot be named for legal reasons, show. His former girlfriend was spared jail after posting a sexual video of him on Facebook when they separated. The actor had asked her to delete it after they broke up but she broke his trust. District judge Timothy King said: “The victim lives in constant fear that these images will one day resurface online.”

Not all victims, however, can afford to take their case to court, and feelings of powerlessness are heightened if you don’t know how to navigate your way around the legal system. Think about it: if someone posted explicit or sexual images or videos of you online without your consent, where would you turn for help? Calling the police would probably be your first step, but would you know how to seek legal redress, or what your other options were?

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

M.-M. Gladieu, J.-M. Pottier, A. Trouvé (dir.), La résonance lectorale

Fabula - Lun, 25/07/2016 - 13:20
La résonance lectorale sous la direction de Marie-Madeleine Gladieu, Jean-Michel Pottier et Alain Trouvé Éditions et Presses universitaires de Reims, " Approches interdisciplinaires de la lecture", n° 10, 2016 ISBN: 9782374960142 20 EUR Présentation de l'éditeur: À quoi tient qu'une œuvre littéraire nous émeut, nous touche, nous donne à penser? L’incursion dans l’imaginaire de l’autre, dans ses fantasmes, la reconnaissance des éléments de l’histoire (la grande et la petite) convoqués dans le roman, la pièce de théâtre ou le poème viennent élargir notre expérience. Toute création est sans doute dépassement d’un donné arrière-textuel par la confrontation avec la langue, ses contraintes et ses potentialités. Mais que se passe-t-il si l’on replace l’acte créatif dans la relation littéraire comme co-création? C’est ce phénomène d’écho qu’explore, sous le nom de résonance , le présent volume, dixième de la collection Approches Interdisciplinaires de la Lecture , entre harmonie et dissonance, dans la confrontation des espaces socioculturels liés à la production du texte et à ses lectures successives, dans la recherche, par-delà les problèmes de longueur d’onde, d’un noyau de vérité à exhumer ou à faire advenir. Alain Trouvé – Avant-propos I. Résonance, fiction et vérité Thomas Pavel – Vérité et résonance; Alain Trouvé – " Here Comes Everybody "? Résonance et fiction littéraire chez Joyce, Yourcenar, Le Clézio. II. Harmonie / dissonance, d'une langue à l'autre Jean-Michel Potttier – La voix et l'écoute - Effets de résonance dans la lecture; Nathalie Roelens – Lire entre les langues : résonance et idiorythmie; Anikó Ádám – Les inquiétantes résonances de la traduction; Maria de Jesus Cabral – Voyager entre deux langues ou l’intranquillité du traducteu. III. Arrière-texte et résonance Marie-France Boireau – La double résonance lectorale et scripturale dans Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre; Marie-Madeleine Gladieu – Mario Vargas Llosa : résonance des discours politiques sur le discours romanesque; Thierry Davo – Eduardo Halfon : résonances croisées chez un juif arabe né au Guatemala; Coralie Pressacco – La résonance lectorale : de Rubén Darío à Yuri Herrera; Audrey Louyer-Davo – Le fantastique en Extrême-Occident (Pérou) : quelles résonances ? Roselis Batista R. – O que resta dos mortos : les échos de l’écriture de Políbio Alves. Bibliographie Les auteurs
Categorías: Universidade

A. Bouloumié (dir.), Modernité de Michel Tournier

Fabula - Lun, 25/07/2016 - 13:11
Arlette Bouloumié (dir.), Modernité de Michel Tournier PU de Rennes, 2016, 218 p. ISBN: 978-2-7535-4861-9 18 EUR Présentation de l'éditeur: Ce livre montre la diversité des domaines où se sont affirmées l’originalité et la modernité de Michel Tournier, qu’il s’agisse de son goût pour la photographie, de son talent de chroniqueur ou de l’évolution de son écriture (formes brèves, autobiographie, contes). Un dossier regroupe correspondances et photographies conservées au fonds Tournier de la bibliothèque universitaire d’Angers. Table des matières Arlette Bouloumié , professeur émérite de l’université d’Angers, a créé en 1996 le fonds Tournier à la BU d’Angers. Elle a publié notamment: Michel Tournier. Le roman mythologique (Corti, 1988), et, chez Gallimard: Images et signes de Michel Tournier en collaboration avec Maurice de Gandillac (1991), Michel Tournier, voyages et paysages dont elle a assuré le choix et la présentation des textes («Folio», 2012), et Michel Tournier. Lettres parlées à son ami allemand Hellmut Waller (1967-1998) dont elle a établi, présenté et annoté l’édition (2015). Elle a également publié aux PUR en 2013 Michel Tournier. La réception d'une œuvre en France et à l'étranger .
Categorías: Universidade

'Reverse Robin Hood' school vouchers divide Nevada ahead of court ruling

Guardian Unlimited: Education - Lun, 25/07/2016 - 11:00

Opponents attack program that would incentivize parents to abandon public schools by offering $5,100 education savings accounts

There are cockroaches inside the lockers at Hyde Park middle school in Las Vegas, so Victoria Piñeiro, 13, carries her lunchbox, violin and heavy backpack with her all day long. She attends classes under ceilings that leak during rainstorms. And on hot afternoons, school is often canceled because the air conditioning has broken down.

Victoria told Nevada lawmakers this at an educational forum in April 2015, begging them to prioritize funding for a state school system ranked dead last in the nation.

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Why I started an LGBT club at my all-girls school

Guardian Unlimited: Education - Lun, 25/07/2016 - 10:37

As a young LGBT student, I needed support and solidarity – so I set up a society with my friends to help others

We expected about 15 people to come to our first meeting – only a small number of students attend our school, after all. We certainly didn’t expect the session to attract 50 students.

Our lesbian, gay, bisexual, transgender (LGBT) society, which we set up in January, has proved a success. Several members have told me how alone they felt before coming to the group, and all four of us founders were unaware of just how large this community was until it met for the first time.

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

What should be top priority for the new education secretary?

Guardian Unlimited: Education - Lun, 25/07/2016 - 07:30
We asked teachers and academics what urgent changes they would like to see. Tell us what you think too

Justine Greening, the new education secretary, is now in charge of universities as well as schools. What should be top of her to-do list?

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Où en sommes-nous avec la Théorie Esthétique d'Adorno ? (Rennes)

Fabula - Lun, 25/07/2016 - 06:15
COLLOQUE INTERNATIONAL OÙ EN SOMMES-NOUS AVEC LA THÉORIE ESTHÉTIQUE D’ADORNO? APPEL À COMMUNICATIONS «La norme de toute théorie contemporaine de l’esthétique est l’esthétique d’Adorno», pouvait écrire Peter Bürger dans sa Théorie de l’avant-garde , en 1974. Que reste-t-il, plus de quarante ans après sa publication, de Théorie esthétique ? Ce colloque international durera deux jours et aura lieu à l’Université Rennes 2 en octobre 2017 à l’initiative de Christophe David (Histoire et critique des arts) et Florent Perrier (Arts Pratiques et Poétiques). Les langues du colloque seront le français et l’anglais. Argumentaire: Ästhetische Theorie a été écrit entre 1961 et 1969 et publié en 1970 de façon posthume dans l’état d’inachèvement où la mort d’Adorno a figé ce travail. Le début des années 1960, ce sont les années où ce qu’on appelle l’art contemporain succède aux avant-gardes et cohabite avec l’art moderne. Fréquentant les Ferienkurse de Darmstadt et y intervenant (Adorno, Kranichsteiner Vorlesungen [1955-1966], Suhrkamp, 2014) — sans être dupe du décalage entre lui et les jeunes musiciens à qui il s’adresse —, donnant une conférence lors de la documenta2 en septembre 1959 (« Die Idee der neuen Musik ») — tout en se montrant critique du concept des documenta —, Adorno est assez emblématique de cette situation qu’ Ästhetische Theorie reflète et enregistre. Si, dans les années 1930, l’artiste épicentrique de la philosophie de l’art d’Adorno était Schönberg, au début des années 1960, c’est Beckett, à qui devait être dédié Ästhetische Theorie .On est dans l’après-Auschwitz et dans le sillage de la question ouverte en 1949 (avec « Kulturkritik und Gesellschaft ») et reprise en 1966 (dans Negative Dialektik ) de la possibilité de l’art —de la poésie —après Auschwitz. Ästhetische Theorie s’inscrit aussi dans le sillage de la réflexion sur l’industrie de la culture initiée dans Dialektik der Aufklärung . On peut même dire que c’est Ästhetische Theorie qui fournit la théorie de l’œuvre d’art autonome qu’appelait la critique de l’industrie de la culture initiée aux États-Unis. Mais l’autonomie de l’art selon Adorno se définit dialectiquement comme autonomie de l’art en tant que culture, en tant qu’art dans la société. Ainsi Ästhetische Theorie contient une «ontologie» de l’œuvre d’art insistant sur son «double caractère». L’œuvre d’art est «autonomie et fait social». Si l’art devient social, c’est « par la position antagoniste qu’il adopte vis-à-vis de la société, et il n’occupe cette position qu’en tant qu’art autonome». Ce n’est pas pour des raisons contingentes que l’esthétique se fera et sociologie (politique) et critique (politique) de la culture. Dans le «monde administré»,cette autonomie des œuvres est l’autonomie de référence, celle à partir de laquelle on peut penser l’autonomie morale et politique. Toute œuvre, même «la plus sublimée […] cache quelque chose comme “il faut changer le monde”». Comment passe-t-on de l’autonomie des œuvres d’art à l’autonomie des individus? «Les œuvres d’art correspondent au besoin objectif d’une transformation de la conscience pouvant se faire transformation de la réalité». Dans le monde empirique, elles offrent leur liberté et participent ainsi du mouvement utopique. «En se séparant en toute rigueur du monde empirique, de leur autre, les œuvres témoignent que ce monde doit lui-même devenir autrement: c’est ainsi qu’elles sont les schèmes non conscients de sa transformation». Les schèmes non conscients? Adorno fait partie de cette tradition de la philosophie de l’art pour qui l’art est d’abord expression (c’est de ce point de vue [cassirérien] qu’ Ästhetische Theorie entreprend de repenser la mimèsis), ce qui le rend difficile à penser, car «ce qui est qualitativement contraire au concept est difficile à conceptualiser». On n’est pas loin de l’esprit des origines de l’esthétique, à savoir de Baumgarten et de la question de la connaissance sensible… «L’art dans sa totalité est la sécularisation de la transcendance»—c’est ainsi qu’il prend part à la «Dialektik der Aufklärung»—il est une connaissance non conceptuelle. Du coup, la tâche de l’esthétique en tant qu’«interprétation philosophique des œuvres d’art ne peut pas être de produire leur identité au moyen du concept, de les absorber en lui»: «l’œuvre cependant se déploie à travers l’interprétation dans sa vérité». On ne peut s’empêcher d’entendre ici, et dans les développements d’ Ästhetische Theorie sur l’œuvre d’art comme énigme, des échos de la conception de la critique exhumée par Benjamin dans sa thèse… Adorno connaît la tradition de l’esthétique. Tous les grands noms de l’esthétique allemande (mais pas seulement…) sont présents dans Ästhetische Theorie . C’est parce qu’il connaît les «ressources» de la tradition qu’il peut «bien [la] haïr», pour reprendre une expression de Minima moralia , et repenser les questions du beau, du sublime, de la mimèsis, etc., à nouveau frais. La parution posthume d’ Ästhetische Theorie avait été précédée en 1967 par celle du recueil Ohne Leitbild , sous-titré «Parva esthetica», qui rassemblant des textes comme, par exemple, «Résumé über Kulturindustrie» ou «Die Kunst und die Künste», juxtaposait des essais sur l’art comme fait social et d’autres sur l’art comme art autonome. Autant dire que la philosophie de l’art que contient Ästhetische Theorie n’est pas une réflexion myope sur l’art. Prolongeant non seulement la critique de l’industrie de la culture mais la critique de la culture elle-même, elle inscrit l’esthétique dans un horizon politique sans renoncer à la développer sur un plan philosophique des plus exigeants. «La norme de toute théorie contemporaine de l’esthétique est l’esthétique d’Adorno», pouvait écrire Peter Bürger dans sa Théorie de l’avant-garde , en 1974. «Si les modes de pensée adorniens et même ses façons de réagir intellectuellement, se sont pour ainsi dire sédimentés dans l’esprit des artistes, des écrivains et des intellectuels, Ästhetische Theorie a eu dans l’esthétique universitaire ou dans la théorie littéraire, un destin moins favorable», écrivait Albrecht Wellmer dans «Vérité-apparence-réconciliation. Adorno et le sauvetage esthétique de la modernité», en 1983. Il y a eu un «après Adorno» (cet «après Adorno» dont le nom se détache en rouge sur la couverture de l’anthologie publiée par Rainer Rochlitz en 1990) dans lequel on a célébré sa grandeur puis noté sa décadence. Disons que nous nous trouvons aujourd’hui, près d’une cinquantaine d’années après le moment où Adorno travaillait à Ästhetische Theorie , dans un «bien après Adorno». Où en sommes-nous aujourd’hui avec Ästhetische Theorie ?Bibliographie indicative - James Hellings, Adorno and Art: Aesthetic Theory contra Critical Theory de James Hellings, Palgrave Macmillan, Hampshire, 2014 - Marcus Quent und Eckardt Lindner (éditeurs), Das Versprechen der Kunst. Aktuelle Zugänge zu Adornos Ästhetischer Theorie , Turia + Kant, Vienne, 2014. - Albrecht Wellmer, «Autonomie et négativité de l’art. L’actualité de l’esthétique d’Adorno et les points aveugles de sa philosophie de la musique» [2003], in Réseaux , n°166/2011, pp. 36-68. - Ruth Sonderegger, « Ästhetische Theorie », in Richard Klein, Johann Kreuzer et Stefan Müller-Doohm (éditeurs), Adorno-Handbuch. Leben – Werk – Wirkung, J. B. Metzler Verlag, Stuttgart, 2011, pp. 414–427. - Rolf Wiggershaus, « Ästhetische Theorie », in Axel Honneth (éditeur), Schlüsseltexte der Kritischen Theorie, VS Verlag für Sozialwissenschaften, Wiesbaden, 2006, pp. 81–84. Comités organisateur et comité scientifique: Le comité organisateur est constitué et le comité de scientifique en cours de constitution. Nous communiquerons la liste de leurs membres dès que possible. Modalités de soumission: L’appel s’adresse à des chercheuses et chercheurs travaillant en esthétique, en philosophie de l’art, philosophie politique, sociologie, histoire de l’art, musicologie, histoire littéraire, théorie littéraire, etc. Les questions que l’on aimerait approfondir au cours de ces deux jours sont les suivantes: - La pré-histoire d’ Ästhetische Theorie . Il s’agirait d’explorer comment des questions thématisées dans les années 30 et 40 (le caractère fétiche de l’art, la dissonance, etc.) se retrouvent changées ou inchangées dans Ästhetische Theorie , dans les années 60, quel rôle jouent encore les influences (Georg Lukács) ou les échanges (Walter Benjamin, Ernst Bloch, Alfred Sohn-Rethel). Comment Schönberg est-il traité dans Ästhetische Theorie dont il n’est plus l’artiste épicentrique? Quelle différence avec le Schönberg de la première partie de Philosophie der neuen Musik (écrite en 1940-41) et celui des conférences de Darmstadt? - Le rapport entre Ästhetische Theorie et les cours sur l’esthétique de la fin des années 50 ( Vorlesungen. Ästhetik [1958-59] , Suhrkamp, 2012). - Les références à la tradition esthétique (Baumgarten, Schiller, Rosenkranz, Croce, Dewey, Dilthey, etc.) et les moments métacritiques (critique de Kant, Hegel, Nietzsche, Freud, etc.) dans Ästhetische Theorie . Les questions esthétiques reprises et/ou réinventées: l’apparence, la mimèsis, le beau naturel, le beau artificiel, le sublime, etc. Le rapport entre Ästhetische Theorie et Ohne Leitbild. Parva aesthetica .- Les éléments d’analyse de l’industrie de la culture. Comment se rejoue dans Ästhetische Theorie l’opposition dialectique entre l’art autonome et l’art administré de l’industrie de la culture? Quelle place occupe la critique de la culture dans Ästhetische Theorie ? Que peut apporter Ästhetische Theorie à une critique de la culture? - L’articulation entre Dialektik der Aufklärung et Ästhetische Theorie se joue aussi dans l’identification de l’art comme forme symbolique participant (en tant que «sécularisation de la transcendance») au mouvement d’émancipation du mythe. L’art comme forme symbolique dans l’après-Auschwitz et à l’époque des industries de la culture. - Le traitement des arts(musique, littérature, cinéma, etc.), des œuvres (le livre contient de nombreuses analyses d’œuvres plutôt suggestives et qui ne demandent qu’à être prolongées) et des artistes anciens (Bach, Baudelaire, Beethoven, Goethe, Wagner) et modernes (Beckett, Brecht, Celan, Kafka, Picasso, Valéry) dans Ästhetische Theorie . La question du traitement des avant-gardes (les «-ismes»). Le traitement de l’art contemporain (à travers, par exemple, les jeunes musiciens de Darmstadt). La question du rapport de la philosophie aux arts. Philosophie, interprétation et critique. - La question de la politique dans Ästhetische Theorie . Les œuvres d’art jouent un rôle dans la transformation politique du monde administré. Monde administré et art administré. Autonomie esthétique et liberté politique. La question de l’utopie: «Toute œuvre est utopie dans la mesure où, au travers de sa forme, elle anticipe une réalité qui serait enfin elle-même […]. Mais parce que l’utopie — ce qui n’est pas encore —est voilée de noir, elle conserve au travers de toutes médiations le caractère d’un souvenir, souvenir du possible contre le réel, quelque chose comme la compensation imaginaire de la catastrophe qu’est l’histoire universelle». Ästhetische Theorie est-elle bien une esthétique «matérialiste et dialectique»? Quel rapport à Marx se noue dans ce livre? Les propositions de communication en français, allemand, anglais ou espagnol(titre de la contribution et résumé de 15 à 20 lignes) devront être envoyées avant le 20 octobre 2016 à Christophe David (christophe.t.david@wanadoo.fr) et Florent Perrier (florentperrier@hotmail.fr). Elles seront accompagnées d’une notice de 5 à 6 lignes (nom prénom, rattachement universitaire s’il y a, articles ou livres marquants). Les communications n’excèderont pas 25 minutes et pourront être prononcées en langue française ou anglaise.
Categorías: Universidade

Histoires d'Universités (le blog de Pierre Dubois)

Sauvons la recherche - Dom, 24/07/2016 - 22:09

21 juillet 2016

28 juin 2016

17 juin 2016

3 juin 2016

26 mai 2016

25 mai 2016

24 mai 2016

16 février 2016

15 février 2016

14 février 2016

13 février 2016

10 février 2016

7 février 2016

1 février 2016

26 janvier 2016

16 janvier 2016

14 janvier 2016

18 novembre 2015

16 novembre 2015

12 novembre 2015

7 novembre 2015

3 novembre 2015

21 juillet 2015

30 juin 2015

8 juin 2015

6 juin 2015

3 juin 2015

10 mai 2015

8 mai 2015

23 avril 2015

22 avril 2015

9 avril 2015

8 mars 2015

7 mars 2015

5 mars 2015

25 février 2015

23 février 2015

21 février 2015

20 février 2015

19 décembre 2014

14 décembre 2014

9 novembre 2014

8 novembre 2014

7 novembre 2014

7 octobre 2014

6 octobre 2014

5 octobre 2014

30 septembre 2014

22 septembre 2014

20 septembre 2014

15 septembre 2014

14 septembre 2014

10 septembre 2014

9 septembre 2014

2 septembre 2014

31 aout 2014

22 juillet 2014

7 juillet 2014

24 juin 2014

18 juin 2014

17 juin 2014

16 juin 2014

12 juin 2014

10 juin 2014

5 juin 2014

29 mai 2014

28 mai 2014

27 mai 2014

26 mai 2014

24 mai 2014

20 mai

11 mai

7 mai

6 mai

5 mai

3 mai

Categorías: Universidade

vousnousils

Sauvons la recherche - Dom, 24/07/2016 - 20:57

8 juillet 2016

30 juin 2016

24 juin 2016

3 juin 2016

1 juin 2016

8 avril 2016

5 avril 2016

30 mars 2016

22 mars 2016

4 mars 2016

29 février 2016

1 février 2016

29 janvier 2016

28 janvier 2016

20 janvier 2016

9 décembre 2015

14 septembre 2015

19 mai 2015

30 avril 2015

18 mars 2015

6 mars 2015

3 mars 2015

2 mars 2015

27 février 2015

22 janvier 2015

20 janvier 2015

19 janvier 2015

21 novembre 2014

20 novembre 2014

14 novembre 2014

26 septembre 2014

9 septembre 2014

6 aout 2014

30 juillet 2014

16 mai 2014

9 mai 2014

2 mai 2014

15 janvier 2014

7 janvier 2014

9 décembre 2013

6 novembre 2013

26 septembre 2013

16 mai 2013

15 mai 2013

7 mai 2013

29 mars 2013

25 mars 2013

21 mars 2013

20 mars 2013

19 mars 2013

5 mars 2013

22 février 2013

20 février 2013

15 février 2013

14 février 2013

12 février 2013

11 février 2013

31 janvier 2013

16 janvier 2013

14 janvier 2013

10 janvier 2013

21 décembre 2012

20 décembre 2012

14 décembre 2012

4 décembre 2012

3 décembre 2012

  • [Sciences Po Paris : Herv
Categorías: Universidade

Alma Girling obituary

Guardian Unlimited: Education - Dom, 24/07/2016 - 16:54

My friend Alma Girling, who has died aged 100, worked for many years as a teacher and liked to create an environment in which each child could be happy and fulfilled. After her retirement she retrained as a counsellor.

Born in London, the daughter of Alma (nee Haynes) and John, she was the only girl in a family of four children, and delighted in playing hopscotch, conkers and five stones. Riding the shire horses that pulled the wagons of her father’s east London estate agency and removal business was a special treat.

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Études sur le Neveu de Rameau mises en ligne sur le site de la société Diderot (Agrégation 2016)

Fabula - Dom, 24/07/2016 - 15:31
Agrégation 2016. Études sur le Neveu de Rameau mises en ligne sur le site de la société Diderot, Société DIderot, 2016. EAN13 : 9782952089883. À l'attention de ceux qui préparent l'agrégation des Lettres2016, la Société Diderot met en libre lecturesur lesite de sa revue Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, une série d'études publiées sur le sujet, dans RDE et dans Textuel. Accès aux ressources : http://rde.revues.org/5358
Categorías: Universidade

Pétition de la CPU 'Contre la 'purge' et l’intimidation dans l’Éducation et l’Enseignement supérieur turc'

Fabula - Dom, 24/07/2016 - 11:58
Adressée à Conseil Européen Contre la « purge » et l’intimidation dans l’Éducation et l’Enseignement supérieur turc Conférence des présidents d'université En réaction aux évènements du vendredi 15 juillet, le présidentRecep TayyipErdogan a entrepris un «grand nettoyage» au sein de la fonction publique. Le ministère turc de l’Éducation aannoncé la suspension de plus de 15 200 de sesfonctionnaires « soupçonnés d’être liés auprédicateur Fethullah Gülen ». Le Conseil de l’enseignement supérieur (YÖK) a également demandé la suspension de 1 577 doyensd’université ! Coup de grâce porté à l’enseignement supérieur et à la recherche turque, le YÖK a interditaux universitaires tout déplacement à l’étranger et astreint ceux qui s’ytrouvent à retourner en Turquie. Plusieurs centaines de professeurs ont déjà été interpellés et quatre recteurs ont été limogés. Les enseignants et universitaires encore en poste doivent établir d’ici au5 août des listes de leurs collègues suspectés de sympathie pour leprédicateur. Au total, ce sont près de 60000 personnes, dont des militaires et des juges qui ont été arrêtées, suspendues ou limogées. 10410 d’entre elles ont été placées en garde à vue et 4060 ont déjà été mises en détention depuis les évènements. Le Gouvernement a également instauré l’État d’urgence et indiqué que la Turquie allait déroger à la Convention européenne des Droits de l’Homme. Nous, chercheurs, directeurs, doyens, étudiants, personnels, présidents d’université et vice-présidents, professeurs, recteurs, universitaires, citoyens, ... , porteurs de valeurs académiques et humanistes d’échange, de respect et de libertés, dénonçonsla mise en place de cette «démocrature» et apportons notrepleinsoutien à l’ensemble de la communautéuniversitaire et éducative turque.L’Enseignement supérieur, quel qu’il soit, doit reposer sur un principe inaliénable: l’indépendance de toute emprise politique, économique, religieuse ou idéologique. Nous exigeons du Conseil européen et des différents gouvernements des États membres de l’Union européennequ’ils prennent toutes les mesures nécessaires pour garantir lesdroits fondamentaux dont les libertés d'expression et de mouvement, assurer la défense des libertés académiques et le pluralisme scientifique en Turquie. Elle demande àl’ensemble des acteurs européens de protéger le capital scientifique de la Turquie etde préserver les conditions de sondéveloppement. Pour soutenir la communauté éducative, scientifique et éducative turque, signons la pétition, première étape d’une mobilisation plus forte en faveur des droits fondamentaux en Turquie. Premiers signataires :Jean-Loup SALZMANN, président de la Conférence des présidents d'université ;Khaled BOUABDALLAH, président de l'Université de Lyon, vice-président de la Conférence des présidents d'universitéNicolas CHAILLET, président de l'Université Bourgogne Franche-ComtéOlivier DAVID, président de l'Université Rennes 2Pierre DENISE, président de l'Université de Caen-NormandieYves JEAN,président de l'Université de PoitiersIsabelle RICHARD, Doyen de l'UFR santé - Université d'AngersCatherine VIRLOUVET, Directrice de l'École française de Rome
Categorías: Universidade

Le Figaro

Sauvons la recherche - Dom, 24/07/2016 - 11:25

22 juillet 2016

2 juin 2016

26 mai 2016

23 mars 2016

9 mars 2016

17 février 2016

3 février 2016

2 février 2016

31 décembre 2015

23 novembre 2015

15 novembre 2015

2 novembre 2015

22 octobre 2015

9 octobre 2015

8 octobre 2015

6 octobre 2015

1 octobre 2015

29 septembre 2015

22 septembre 2015

19 septembre 2015

15 septembre 2015

3 septembre 2015

29 juin 2015

26 juin 2015

18 mai 2015

5 mai 2015

31 mars 2015

30 mars 2015

23 mars 2015

20 mars 2015

11 mars 2015

10 mars 2015

5 mars 2015

23 février 2015

6 février 2015

4 février 2015

15 janvier 2015

30 janvier 2015

17 janvier 2015

15 janvier 2015

14 janvier 2015

13 janvier 2015

9 janvier 2015

5 janvier 2015

4 janvier 2015

20 novembre 2014

19 novembre 2014

19 novembre 2014

18 novembre 2014

17 novembre 2014

14 novembre 2014

14 octobre 2014

29 septembre 2014

25 septembre 2014

5 septembre 2014

26 aout 2014

17 aout 2014

29 juillet 2014

1 juillet 2014

25 juin 2014

19 juin 2014

11 juin 2014

10 juin 2014

1 juin 2014

27 mai 2014

21 mai 2014

19 mai 2014

7 avril 2014

21 janvier 2014

19 janvier 2014

28 novembre 2013

7 novembre 2013

18 octobre 2013

30 septembre 2013

27 septembre 2013

19 septembre 2013

12 septembre 2013

3 septembre 2013

2 septembre 2013

20 mai 2013

14 mai 2013

7 mai 2013

30 avril 2013

19 avril 2013

EXTRAIT : « Tout ça est un non-sens », regrette l'étudiant. Dans ma région, il n'y a rien dans ma spécialité. On me parle d'emploi mais j'ai juste demandé un stage. C'est inquiétant de voir que le ministère du Travail ne sait pas que Pôle emploi ne s'occupe pas de ça ».

18 avril 2013

10 avril 2013

9 avril 2013

8 avril 2013

4 fevrier 2013

11 janvier 2013

20 décembre 2012

18 décembre 2012

7 décembre 2012

19 novembre 2012

16 novembre 2012

6 novembre 2012

31 octobre 2012

EXTRAITS (c'est moi qui souligne. AK) : Outre la question des transports, Paris-Saclay devra progresser sur sa gouvernance, certains dénonçant un mode de décision autocratique et une surreprésentation des grandes écoles dans le projet, au détriment des universités. Un collectif d'organisations syndicales ainsi que l'association « Sauvons la recherche » exigent ainsi un « moratoire immédiat » qui impliquerait l'arrêt des études et travaux de la FCS. Sur cette question, nul ne s'est encore clairement prononcé, repoussant le sujet aux Assises nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche qui se tiendront les 26 et 27 novembre.

29 octobre 2012

3 octobre 2012

3 octobre 2012

28 septembre 2012

27 septembre 2012

21 septembre 2012

18 septembre 2012

13 septembre 2012

5 juillet 2012

31 mai 2012

28 mai 2012

25 mai 2012

8 mai 2012

5 mai 2012

29 février 2012

(...) Le président sortant a aussi voulu expliquer l'inachèvement de la réforme de l'école par la priorité donnée pendant le quinquennat à l'université et à la recherche. « Le délabrement des campus, la misère de la recherche universitaire, l'éparpillement des structures étaient tels qu'il fallait enrayer à tout prix la spirale du déclin », (...)

28 février 2012

(...) Partenariats universitaires Les universités et les grandes écoles en France ne s'y sont pas trompées qui, de Paris à Toulouse, en passant par Lyon, Bordeaux et Orléans, proposent des diplômes de master en management ou en finance délocalisés à Hanoï et à Hô Chi Minh.(...)

21 février 2012

Une pétition signée par plus de 6800 chercheurs dénonce les pratiques commerciales du groupe Elsevier qui publie plus de 2000 revues spécialisées. (...) « Il y en a marre que ces gens se fassent de l'argent sur le dos des chercheurs. » Comme une centaine de chercheurs français, François Coulier, biologiste à l'Inserm, a décidé de signer la pétition « Le coût du savoir » (...). Cet appel au boycott de l'éditeur hollandais a été lancé mi-janvier par le mathématicien britannique Timothy Gowers, détenteur de la médaille Fields, (...).

17 février 2012

6 février 2012

1 février 2012

20 janvier2012

12 janvier2012

EXTRAIT : Le gouvernement réunit mardi les acteurs de la filière. EDF et Areva, ainsi que le CEA vont unir leurs forces de recherche et développement au sein d'un nouvel institut.

12 janvier2012

6 octobre 2011

5 septembre 2011

4 aout 2011

14 juillet 2011

13 juillet 2011

1 juillet 2011

24 juin 2011

13 juin 2011

1 juin 2011

16 mai 2011

14 mai 2011

26 avril 2011

19 avril 2011

6 avril 2011

18 mars 2011

17 février 2011

10 février 2011

26 janvier 1011

21 janvier 2011

7 janvier 2011

20 décembre 2010

7 décembre 2010

23 novembre 2010

24 novembre 2010

12 octobre 2010
Coca-Cola finance des chercheurs pour créer l'Observatoire du bonheur.

7 octobre 2010
Matelly : « Les militaires doivent avoir leur mot à dire »

5 aout 2010
La notation des fonctionnaires supprimée

30 juillet 2010
Le taux de chômage des bac + 8 est inquiétant

15 juillet 2010
Pour une spécialisation progressive à l'université

15 juin 2010
Le gouvernement jugule la « fuite » des cerveaux

2 juin 2010
Recours contre la réforme de l'éducation

19 mai 2010
Universités : Valérie Pécresse s'inspire du modèle allemand

7 mars 2010

5 mars 2010

1er mars 2010

12 février 2010

9 février 2010

25 janvier 2010

20 janvier
Universités : vers un financement à l'américaine

12 janvier

5 janvier

20 novembre

25 septembre

24 juin 2009

23 juin 2009

12 juin 2009

3 juin 2009

29 mai 2009

22 mai 2009

20 mai 2009

19 mai 2009

18 mai 2009

16 mai 2009

14 mai 2009

12 mai 2009

11 mai 2009

5 mai 2009

4 mai 2009

3 mai 2009

29 avril 2009

27 avril 2009

23 avril 2009

20 avril 2009

16 avril 2009

15 avril 2009

14 avril 2009

10 avril 2009

8 avril 2009

3 avril 2009

16 mars 2009

13 mars 2009

12 mars 2009

11 mars 2009

10 mars 2009

6 mars 2009

5 mars 2009

27 février 2009

26 février 2009

25 février 2009

20 février 2009

11 février 2009

10 février 2009

-*Les enseignants-chercheurs à nouveau dans la rue
Categorías: Universidade

Le Parisien

Sauvons la recherche - Dom, 24/07/2016 - 10:20

21 juillet 2016

9 juin 2016

2 juin 2016

29 mai 2016

15 mai 2016

11 mai 2016

5 mai 2016

4 mai 2016

2 mai 2016

14 mars 2016

27 novembre 2015

6 octobre 2015

29 septembre 2015

22 septembre 2015

17 septembre 2015

16 septembre 2015

17 juin 2015

16 juin 2015

26 mai 2015

4 mai 2015

2 mai 2015

21 avril 2015

20 mars 2015

17 mars 2015

9 mars 2015

17 février 2015

12 février 2015

5 février 2015

9 janvier 2015

2 janvier 2015

15 octobre 2014

8 octobre 2014

3 octobre 2014

29 juin 2014

13 mai 2014

8 avril 2014

7 février 2014

18 novembre 2013

29 avril 2013

25 mars 2013

21 février 2013

3 décembre 2012

12 mai 2012

11 mai 2012

22 mars 2012

12 mars 2012

Le directeur de trois écoles privées parisiennes inscrivait, contre rémunération, des ressortissants chinois voulant renouveler leur titre de séjour.

29 février 2012

8 février 2012

Mais oui ! il n'y a que VP qui sait compter....

17 janvier 2012

14 décembre 2011

13 décembre 2011

11 décembre 2011

On la connait, on peut la croire !

11 novembre 2011

6 novembre 2011

11 octobre 2011

10 septembre 2011

7 septembre 2011

6 septembre 2011

16 aout 2011

10 aout 2011

3 juillet 2011

9 juin 2011

29 mai 2011

24 mai 2011

25 mai 2011

24 mai 2011

5 mai 2011

29 avril 2011

20 avril 2011

19 avril 2011

4 avril 2011

31 mars 2011

19 mars 2011

4 mars 2011

11 mars 2011

10 mars 2011

5 mars 2011

23 février 2011

5 février 2011

14 janvier 2011

29 décembre 2010

7 décembre 2010

24 novembre 2010

19 novembre 2010

18 novembre 2010

18 novembre 2010

17 novembre 2010

3 novembre 2010

14 octobre 2010

Categorías: Universidade

La Fin dans les jeux vidéo: Aspects des spatio-temporalités vidéoludiques (Rennes)

Fabula - Dom, 24/07/2016 - 09:00
APPEL À COMMUNICATIONS Journée d’étude organisée par Karim Charredib et Yannick Kernec’h Laboratoire Arts: pratiques et poétiques (EA 3208) Le 24 novembre 2016 Université Rennes 2 – amphithéâtre L3, bâtiment L, Campus Villejean Si, de manière générale, le jeu vidéo est étudié depuis plusieurs années dans le monde anglo-saxon, et plus récemment en France, afin d’en circonscrire et d’en légitimer l’objet, d’en construire les outils analytiques et théoriques, cette journée d’étude propose plutôt d’appréhender le jeu vidéo par une thématique particulière, celle de la fin, qu’il permettrait de renouveler voire de mettre à mal en raison de la singularité de son dispositif. Le jeu vidéo propose communément au joueur des objectifs, des défis interactifs; leur réussite – ou, dans certains cas, leur échec – conditionne le déploiement du continuum vidéoludique jusqu’à son stade terminal. Il peut également et assez fréquemment développer un récit, un univers fictionnel, que les actions du joueur vont dérouler jusqu’à la conclusion. De fait, on retrouve la distinction canonique entre une approche de type ludologique, c’est-à-dire la fin envisagée comme aboutissement du processus ludique, et une autre de type narratologique selon laquelle la fin serait conçue comme l’achèvement d’un récit plus ou moins prégnant; dichotomie dont il s’agira bien entendu d’évaluer la pertinence. Cependant, le concept de fin est-il ici systématiquement opérant? En effet, le jeu vidéo est un médium qui se prête à être rejoué que ce soit par l’intermédiaire de différents dispositifs ludiques comme le « New Game +» qui propose de refaire une partie avec les éléments débloqués dans la première partie, ouvrant par exemple de nouveaux chemins (le jeu Killer 7 devenant ainsi Killer 8 ); ou encore par des pratiques telles que le speedrun , où les joueurs réitèrent le jeu afin de l’achever le plus rapidement possible. Parfois même, un jeu peut proposer plusieurs fins, en fonction de la manière dont le joueur progresse, comme dans Spec Ops: The Line ou Chrono Trigger , qui proposent des dénouements pouvant modifier profondément la situation finale du récit. La fin, dans le jeu vidéo, semble par conséquent repenser la clôture narrative, et dans le même temps, se comprendre comme un perpétuel recommencement. De surcroît, la fin d’un jeu vidéo peut surgir prématurément par l’écran de game over . Le jeu est, dans un tel contexte, fini sans pour autant avoir été achevé. Par ailleurs, des types de jeu comme les MMORPG tendent à s’abstraire du principe de fin, puisqu’il faut proposer constamment des extensions pour garder le joueur abonné, jusqu’à ce que les serveurs ferment un jour de manière plus ou moins abrupte; tandis que les jeux sont aujourd’hui bien souvent soumis aux aléas de DLC qui viennent en étendre le contenu (comme Undead Nightmare , DLC de Red Dead Redemption qui propose un devenir post-apocalyptique inattendu à un western). Le jeu vidéo pourrait-il, en ce sens, s’affranchir de sa propre finitude? La fin est également affaire d’imaginaire. Le jeu vidéo Continue?9876543210 par exemple, imagine l’errance d’un avatar après l’écran fatidique du game over . Le personnage voyage dans les ruines du jeu dont il était l’avatar, ruines stockées dans la RAM, attendant que celle-ci soit vidée. Si le jeu vidéo, ici, fantasme sa propre fin comme un suspens avant effacement électronique, il met aussi en exergue le bug, cet incident informatique qui vient corrompre le processus vidéoludique, permettant de continuer à jouer malgré l’écran de fin, comme l’imagine également une séquence de jeu de Metal Gear Solid 2 – lui conférant un caractère éminemment politique. Le joueur parviendrait donc à repousser les fins d’un jeu, en s’abstrayant de la limite imposée par les développeurs: il en va ainsi de la pratique du modding , ou encore du développement de pratiques artistiques à l’intérieur même des jeux, comme Luis Serrano ou Casey Brooks qui photographient de manière documentaire la ville virtuelle de Los Santos dans GTA V . De même, la pratique de l’errance repousse la fin du jeu conçue par le prisme du level design et de l’architecture, comme paraît le signifier Kurt J. Mac lorsqu’il fait marcher son avatar jusqu’aux bords de la carte de Minecraft .Il sera également nécessaire d’envisager les problèmes techniques comme les glitches dont se servent les speedrunners pour terminer les jeux de manière impossible, c’est-à-dire en profitant par exemple des erreurs numériques afin de sortir littéralement de l’environnement graphique, comme le met en perspective Harun Farocki dans son film Parallel 2 .Par ailleurs, qu’en est-il du statut de la cinématique de fin, sensée récompenser le joueur arrivé jusqu’au terme du continuum? Est-elle un objet totalement coupé du jeu par son manque d’interactivité ou, au contraire, une partie d’un ensemble plus global? Pour Rune Klevier, par exemple, le fait que le joueur n’a pas à rentrer d’ inputs ne l’empêche pas de faire partie de cet ensemble, le jeu vidéo demeurant par essence multiple dans son rythme et sa structure. Il pourra donc s’agir, entre autres, d’évaluer la pertinence d’une telle proposition. Enfin, ne faudrait-il pas interroger l’importance des sagas, franchises et séries sans fin dans les jeux vidéo, comme celle de Mario , repoussant continuellement la fin heureuse, à l’image de l’expression devenue un meme : « Thank You Mario, But Our Princess is in Another Castle »? Ainsi, tout l’enjeu de cette journée d’étude revient sans doute, au fond, à penser l’équivalent d’un véritable paradoxe: le joueur est l’acteur du déroulement du continuum vidéoludique et repousse peut-être sans cesse la fin ultime du jeu, tout en essayant de s’en approcher. Propositions de communication Les propositions de communication, dont la durée sera de 30mn. mentionneront:Le titre de la communicationUn résumé de 1500 signes environUne notice biobibliographique Les propositions seront à envoyer avant le 15 septembre 2016 aux adresses suivantes: yannick.kernech@gmail.com et karim.charredib@univ-rennes2.fr Fin septembre : Notification de la liste des communications acceptées. Karim Charredib (Maître de conférences en Arts plastiques, Université de Rennes 2) et Yannick Kernec'h (doctorant en études cinématographiques, Université de Rennes 2)
Categorías: Universidade

Taxpayers fund large wages and lavish perks of academy school chiefs

Guardian Unlimited: Education - Dom, 24/07/2016 - 00:05

Heads of taxpayer-funded independent chains are making claims that include fast cars, first-class travel and Marco Pierre White dining while schools struggle

The leaders of academy schools are spending taxpayers’ money on luxury hotels, top-end restaurants, first-class travel, private health care and executive cars, a joint investigation by Channel 4’s Dispatches and the Observer can reveal.

Expense claims released under the Freedom of Information Act lay bare for the first time what critics claim is an extraordinary extravagance by some academy chain chief executives and principals, at a time when schools are struggling financially.

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Popular student exchange could face post-Brexit axe

Guardian Unlimited: Education - Dom, 24/07/2016 - 00:05
Head of exchange programme between European universities says its future cannot be guaranted beyond 2017

Britain faces exclusion from one of the glowing successes of European Union membership: a university study programme that has benefited tens of thousands of British young people and many more from the EU visiting Britain.

I feel bereaved by Brexit and if it leads to the exclusion of the UK from Erasmus, this would be devastating

Continue reading...
Categorías: Educación, Universidade

Mediapart

Sauvons la recherche - Sáb, 23/07/2016 - 23:00

22 juillet 2016

21 juillet 2016

20 juillet 2016

19 juillet 2016

18 juillet 2016

14 juillet 2016

6 juillet 2016

11 juillet 2016

7 juillet 2016

29 juin 2016

28 juin 2016

8 juin 2016

22 juin 2016

19 juin 2016

15 juin 2016

12 juin 2016

10 juin 2016

7 juin 2016

5 juin 2016

3 juin 2016

1 juin 2016

31 mai 2016

29 mai 2016

26 mai 2016

26 mai 2016

24 mai 2016

19 mai 2016

21 mai 2016

17 mai 2016

16 mai 2016

15 mai 2016

6 mai 2016

16 mai 2016

10 mai 2016

9 mai 2016

8 mai 2016

5 mai 2016

4 mai 2016

2 mai 2016

26 avril 2016

29 avril 2016

24 avril 2016

17 avril 2016

16 avril 2016

14 avril 2016

7 avril 2016

5 avril 2016

4 avril 2016

29 mars 2016

3 avril 2016

1 avril 2016

25 mars 2016

29 mars 2016

27 mars 2016

24 mars 2016

20 mars 2016

11 mars 2016

14 mars 2016

11 mars 2016

9 mars 2016

8 mars 2016

5 mars 2016

4 mars 2016

4 mars 2016

3 mars 2016

2 mars 2016

28 février 2016

26 février 2016

25 février 2016

11 février 2016

30 janvier 2016

18 février 2016

15 février 2016

7 février 2016

5 février 2016

2 février 2016

28 janvier 2016

27 janvier 2016

25 janvier 2016

23 janvier 2016

14 janvier 2016

13 janvier 2016

10 janvier 2016

4 janvier 2016

18 décembre 2015

8 décembre 2015

12 décembre 2015

10 décembre 2015

3 décembre 2015

30 novembre 2015

29 novembre 2015

23 novembre 2015

21 novembre 2015

20 novembre 2015

16 novembre 2015

18 novembre 2015

17 novembre 2015

16 novembre 2015

5 novembre 2015

10 novembre 2015

8 novembre 2015

6 novembre 2015

6 octobre 2015

5 octobre 2015

1 octobre 2015

27 septembre 2015

27 septembre 2015

21 septembre 2015

19 septembre 2015

15 septembre 2015

11 septembre 2015

19 septembre 2015

15 septembre 2015

11 septembre 2015

9 septembre 2015

3 septembre 2015

31 août 2015

26 août 2015

23 juillet 2015

21 juillet 2015

19 juillet 2015

13 juillet 2015

14 juillet 2015

2 juillet 2015

7 juillet 2015

30 juin 2015

23 juin 2015

23 juin 2015

22 juin 2015

17 juin 2015

15 juin 2015

10 juin 2015

8 juin 2015

29 mai 2015

29 mai 2015

24 mai 2015

13 mai 2015

23 mai 2015

18 mai 2015

15 mai 2015

5 mai 2015

1 mai 2015

30 avril 2015

26 avril 2015

20 avril 2015

18 avril 2015

16 avril 2015

8 avril 2015

7 avril 2015

5 avril 2015

4 avril 2015

2 avril 2015

30 mars 2015

29 mars 2015

28 mars 2015

26 mars 2015

24 mars 2015

23 mars 2015

20 mars 2015

19 mars 2015

12 mars 2015

8 mars 2015

7 mars 2015

3 mars 2015

19 février 2015

18 février 2015

17 février 2015

20 février 2015

12 février 2015

9 février 2015

6 février 2015

5 février 2015

30 janvier 2015

16 janvier 2015

15 janvier 2015

14 janvier 2015

11 janvier 2015

9 janvier 2015

21 décembre 2014

19 décembre 2014

14 décembre 2014

12 décembre 2014

5 décembre 2014

28 novembre 2014

25 novembre 2014

23 novembre 2014

20 novembre 2014

18 novembre 2014

20 novembre 2014

18 novembre 2014

14 novembre 2014

11 novembre 2014

10 novembre 2014

6 novembre 2014

29 octobre 2014

17 octobre 2014

16 octobre 2014

15 octobre 2014

12 octobre 2014

9 octobre 2014

3 octobre 2014

2 octobre 2014

1 octobre 2014

1 octobre 2014

27 septembre 2014

26 septembre 2014

20 septembre 2014

14 septembre 2014

27 aout 2014

16 juillet 2014

4 juillet 2014

29 juin 2014

20 juin 2014

17 juin 2014

16 juin 2014

11 juin 2014

22 avril 2014

8 juin 2014

7 juin 2014

28 mai 2014

23 mai 2014

22 mai 2014

20 mai 2014

19 mai 2014

16 mai 2014

28 avril 2014

10 avril 2014

8 avril 2014

5 avril 2014

2 avril 2014

5 février 2014

25 mars 2014

18 mars 2014

2 mars 2014

6 février 2014

5 février 2014

2 février 2014

30 janvier 2014

29 janvier 2014

25 janvier 2014

16 janvier 2014

25 décembre 2013

25 novembre 2013

9 novembre 2013

10 novembre 2013

7 novembre 2013

5 novembre 2013

4 novembre 2013

23 octobre 2013

7 octobre 2013

1 octobre 2013

5 octobre 2013

2 octobre 2013

23 septembre 2013

19 septembre 2013

9 septembre 2013

13 aout 2013

A lire aussi ici

29 juillet 2013

19 juillet 2013

5 juillet 2013

27 juin 2013

18 juin 2013

5 juin 2013

28 mai 2013

27 mai 2013

23 mai 2013

21 mai 2013

20 mai 2013

17 mai 2013

16 mai 2013

29 avril 2013

21 avril 2013

5 avril 2013

17 mars 2013

6 mars 2013

17 février 2013

15 février 2013

13 février 2013

10 février 2013

11 février 2013

31 janvier 2013

2 fevrier 2013

10 janvier 2013

20 décembre 2012

18 décembre 2012

10 décembre 2012

30 novembre 2012

29 novembre 2012

28 novembre 2012

19 novembre 2012

14 novembre 2012

12 novembre 2012

6 novembre 2012

28 octobre 2012

27 octobre 2012

EXTRAIT À chaque fois, les blouses blanches ont donné à entendre leur version de la Marseillaise : « la Sanofienne ». La chanson dit : « Allons chercheurs de Sanofi/ Contre nous il y a Zerouhni/ Son credo c'est restructurer/ Entendez-vous dans vos couloirs/ La voix des patrons mercenaires/ Ils ferment tous nos laboratoires/ Pour mieux remplir les poches des actionnaires. »

25 octobre 2012

13 octobre 2012

8 octobre 2012

7 octobre 2012

30 septembre 2012

26 septembre 2012

22 septembre 2012

16 septembre 2012

31 aout 2012

20 aout 2012

14 aout 2012

10 juin2012

31 mai 2012

28 mai 2012

26 mai 2012

25 mai 2012

23 mai 2012

22 mai 2012

17 mai 2012

16 mai 2012

EXTRAITS : * Ministre de l'enseignement supérieur : Geneviève Fioraso Cette députée grenobloise de 57 ans, soutien de Bertrand Delanoë au dernier congrès du PS, adjointe au maire de Grenoble, Michel Destot, en charge de l'enseignement supérieur et de la recherche notamment, a fait parler d'elle en 2007 en barrant la route de l'Assemblée au corrompu Alain Carignon, qui tentait son retour en politique. C'est surtout une technicienne reconnue, membre de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, mais aussi du conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Chaque année, depuis 2009, elle s'est vu désigner rapporteuse pour avis des budgets Industrie, énergie, développement durable et recherche technologique.

Sur le terrain, à Grenoble, elle pilote, comme PDG, la plateforme de valorisation industrielle du campus Minatec, dédié aux nano et microtechnologies. Jadis professeur en ZEP, elle a aussi participé au lancement d'une start-up du CEA (le Commissariat à l'énergie atomique), avant d'être chargée à France Télécom, comme cadre marketing, des marchés émergents dans les secteurs du social et de la santé. Sa mission au gouvernement : réformer la loi LRU sur l'autonomie des universités, dont Nicolas Sarkozy était si fier, pour garantir une « autonomie réelle », « avec des moyens et une gouvernance plus collégiale ».

27 avril 2012

EXTRAITS : Les nominations dans la haute fonction publique ou les organismes publics vont bon train ces jours-ci. A la veille d'un vraisemblable changement de majorité, (...) Le cas de Campus France, l'organisme chargé de faire la promotion de l'enseignement supérieur français à l'étranger, est à cet égard édifiant. (...) Mais le plus ubuesque est sans aucun doute la nomination au sein du Conseil d'administration d'Elodie Degiovanni. Inconnue du grand public, cette directrice du séjour et du travail au ministère de l'intérieur est celle-là même qui a rédigé la fameuse circulaire Guéant qui restreignait l'accès à l'emploi des étudiants étrangers. (...)

11 mai 2012

09 mai 2012

08 mai 2012

05 mai 2012

04 mai 2012

04 mai 2012

EXTRAITS : Les deux policiers voient la même logique à l'œuvre dans le reste de la fonction publique , où travaillent leurs compagnes, l'une dans l'enseignement, l'autre à l'hôpital. « Ce n'est pas propre aux policiers, dit Jérôme. Dans tous ces services, il faut remettre de l'humain et oublier un peu les chiffres. »

01 mai 2012

25 avril 2012

20 avril 2012

20 avril 2012

19 avril 2012

15 avril 2012

13 avril 2012

12 avril 2012

9 avril 2012

8 avril 2012

6 avril 2012

5 avril 2012

4 avril 2012

3 avril 2012

2 avril 2012

29 mars 2012

Extrait : L'État asphyxie les uns ; la banque ou l'assurance financent les autres... Oui, tout se cumule, en bout de course pour que les recherches libérales sur des thématiques proches de la finance ou de l'industrie soient beaucoup plus nombreuses que les recherches sur des thématiques plus citoyennes.

27 mars 2012

25 mars 2012

22 mars 2012

16 mars 2012

14 mars 2012

12 mars 2012

9 mars 2012

Extraits : (...) L'historien Zeev Sternhell, dans sa célèbre trilogie sur La France,(...) a disséqué cette révolution conservatrice dont notre pays fut le laboratoire intellectuel, avec des figures talentueuses et complexes comme Maurice Barrès ou Charles Maurras. Face à l'esprit des Lumières, elle affirmait, résume-t-il, « une autre modernité, fondée sur le culte de tout ce qui distingue et sépare les hommes – l'histoire, la culture, la langue –, une culture qui refuse à la raison aussi bien la capacité que le droit de façonner la vie des hommes ». (...) « On ne construit pas des rapports de force seul devant son téléviseur le soir des élections, mais en affirmant qu'occuper le vote est déjà un bon prélude pour occuper le terrain » : nous pourrions aisément faire nôtres les réflexions du collectif de la revue Vacarme, résumées d'un fougueux Occupons le vote ! (...)

9 mars 2012

6 mars 2012

4 mars 2012

2 mars 2012

28 février 2012

28 février 2012

26 février 2012

25 février 2012

24 février 2012

21 février 2012

19 février 2012

15 février 2012

Alors que la session parlementaire est sur le point de se clore, l'Assemblée nationale a donc adopté mercredi 15 février, en urgence, la proposition de loi Grosperrin sur la formation des enseignants. Présentée comme une simple « réponse technique » à l'annulation fin novembre par le Conseil d'Etat de l'arrêté relatif à la masterisation, la proposition de loi vient en réalité sauver in extremis une réforme aujourd'hui unanimement décriée pour avoir réduit à néant la formation des profs.(...)

13 février 2012

10 février 2012

8 février 2012

6 février 2012

4 février 2012

30 janvier 2012

22 janvier 2012

19 janvier 2012

19 janvier 2012

18 janvier 2012

4 janvier 2012

12 janvier 2012

EXTRAITS : (...) Je veux raconter ici l'histoire de mon frère Adlène HICHEUR, le prétendu « physicien d'al Qaida », qui est en détention provisoire depuis 824 jours. Je la raconte ici dans sa totalité car seuls quelques mots (souvent ceux qui n'étaient pas les plus significatifs) ont été repris dans quelques articles de presse évoquant la situation d'Adlène. Bien que livrant un récit très factuel, j'utilise parfois des expressions personnelles qui me permettent de me « vider » un peu de mon amertume. Je compte donc sur la compréhension du lecteur !... (...)

11 janvier 2012

31 décembre 2011

26 décembre 2011

18 décembre 2011

EXTRAITS : (...) Pourtant les chiffres sont terribles. Plus de 64 700 de nos concitoyens sont parqués tant bien que mal dans 57 268 places. 80 % des délinquants incarcérés, le sont pour de courtes peines de moins d'un an et essentiellement pour des délits attentatoires aux biens mais pas aux personnes. La proportion de crimes n'est que de 0,4 % du million de faits délictueux enregistrés chaque année en France. Le nombre de suicides en prison à doublé en 20 ans. Il présente un taux de suicides (« sursuicidité ») cinq à six fois supérieur à celui de la moyenne nationale. En milieu carcéral, il est l'un des plus élevés d'Europe. (...) (...) La seule réponse concrète pour l'instant réside en les programmes de construction d'établissements pénitentiaires selon les modalités du partenariat public privé (PPP) avec le groupe Eiffage, notamment. Et l'exploitation sans vergogne par des intérêts privés d'une main d'œuvre taillable et corvéable à merci. (...)

17 décembre 2011

EXTRAITS : L'externalisation des services publics, appelée aussi "gestion déléguée", est le transfert de compétence du public au privé. Mais cela ne se fait pas n'importe comment. Le secteur privé récupère les activités du secteur public qui sont rentables et laisse au secteur public tout ce qui ne rapporte pas ou trop peu. Par exemple, sur le secteur hospitalier, l'accueil et le traitement des dossiers des patients incombent à l'hôpital public et les actes médicaux facturés sont transférés aux hôpitaux privés (cliniques). Dans un sens, le public n'a que des coûts et le privé que des recettes.(...)

18 décembre 2011

16 décembre 2011

15 décembre 2011

14 décembre 2011

EXTRAITS : « Je n'ai jamais compris pourquoi le code des marchés publics ne s'imposait pas à Sciences-Po », commente un ancien cadre dirigeant. Le statut de Sciences-Po est ambigu : l'IEP est un grand établissement, comme l'université de Dauphine, ce qui lui permet de rémunérer à sa guise ses salariés et de monter ses droits d'inscription. Mais la FNSP qui le finance est régie par le droit privé. Dans le doute, c'est la lecture juridique la plus favorable au moindre contrôle qui a été choisie. Poser toutes ces questions au prestigieux Institut d'études politiques de Paris est mal vu. Mais les particularités de la gouvernance maison (voir ici notre enquête) réservent d'autres surprises. Quand on laisse un message à l'un des principaux syndicats de salariés, c'est... la direction de la communication de l'IEP qui rappelle. (...)

13 décembre 2011

12 décembre 2011

10 décembre 2011

9 décembre 2011

6 décembre 2011

4 décembre 2011

25 novembre 2011

22 novembre 2011

21 novembre 2011

Bernard Paillard, directeur de recherche émérite au CNRS, présente « le climat particulier » de cette bourgade bretonne, à la fois sujet d'étude des sciences humaines et organisatrice des rencontres régionales CNRS « Sciences et Citoyens » de Plozévet.

19 novembre 2011

18 novembre 2011

17 novembre 2011

16 novembre 2011

14 novembre 2011

11 novembre 2011

8 novembre 2011

9 novembre 2011

5 novembre 2011

4 novembre 2011

31 octobre 2011

26 octobre 2011

22 octobre 2011

21 octobre 2011

17 octobre 2011

12 octobre 2011

8 octobre 2011

7 octobre 2011

1 octobre 2011

30 septembre 2011

26 septembre 2011

22 septembre 2011

21 septembre 2011

20 septembre 2011

vidéo accessible dans l'article À l'occasion de la parution du Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire, signé par plus d'une centaine de personnalités en vue de l'élection présidentielle, entretien vidéo avec le professeur de diabétologie André Grimaldi, convaincu que la privatisation du système de soin n'est pas une fatalité.

19 septembre 2011

9 septembre 2011

8 septembre 2011

2 septembre 2011

24 aout 2011

26 aout 2011

24 aout 2011

16 aout 2011

12 aout 2011

11 aout 2011

10 aout 2011

9 aout 2011

25 juillet 2011

22 juillet 2011

20 juillet 2011

15 juillet 2011

11 juillet 2011

30 juin 2011

23 juin 2011

22 juin 2011

15 juin 2011

15 juin 2011

14 juin 2011

13 juin 2011

11 juin 2011

9 juin 2011

8 juin 2011

6 juin 2011

31 mai 2011

30 mai 2011

29 mai 2011

28 mai 2011

25 mai 2011

24 mai 2011

18 mai 2011

16 mai 2011

14 mai 2011

10 mai 2011

9 mai 2011

6 mai 2011

4 mai 2011

3 mai 2011

2 mai 2011

26 avril 2011

23 avril 2011

21 avril 2011

20 avril 2011

19 avril 2011

17 avril 2011

12 avril 2011

10 avril 2011

6 avril 2011

29 mars 2011

28 mars 2011

25 mars 2011

23 mars 2011

23 mars 2011

22 mars 2011

17 mars 2011

15 mars 2011

9 mars 2011

8 mars 2011

2 mars 2011

28 février 2011

25 février 2011

27 février 2011

25 février 2011

16 février 2011

21 février 2011

17 février 2011

10 février 2011

7 février 2011

1 février 2011

2 février 2011

29 janvier 2011

21 janvier 2011

18 Janvier 2011

18 Janvier 2011

14 Janvier 2011

12 Janvier 2011

13 Janvier 2011

11 Janvier 2011

7 Janvier 2011

6 Janvier 2011

5 Janvier 2011

4 Janvier 2011

3 Janvier 2011

1 Janvier 2011

31 décembre 2010

26 décembre 2010

28 décembre 2010

20 décembre 2010

19 décembre 2010

15 décembre 2010

9 décembre 2010

6 decembre 2010

27 novembre 2010

12 novembre 2010

5 novembre 2010
Université : les ratés de l'autonomie (2/3)

4 novembre 2010
Université : les ratés de l'autonomie (1) (abonnés Médiapart)

3 novembre 2010
Le passage aux Responsabilités et compétences élargies ou comment mettre les universités en déficit

12 octobre 2010
Retraite : la joint-venture des frères Sarkozy contre les régimes par répartition.

15 octobre 2010
Un élève blessé par un tir de flashballLycées, squats : la poudrière Montreuil

15 octobre 2010
Loi sur les retraites et rapport Attali : jusqu'où ira la casse sociale ?

6 Octobre 2010
L'APPEL DE BOBIGNY " un appel à la Nation et aux responsables politiques républicains pour faire de l'éducation la priorité des politiques publiques autour de 5 objectifs prioritaires définis en commun et de 18 propositions communes". Ce texte sera rendu public lors d'une conférence de presse qui se tiendra à Paris le mardi 19 octobre.

31 juillet 2010
Jacques Bouveresse refuse la Légion d'honneur pour ne pas se « retrouver en bien mauvaise compagnie »

27 juillet 2010
La multinationale et l'université : conflit de chantier

6 juillet 2010
500 chercheurs sacrifiés : parce qu'elle le vaut bien ?

28 juin 2010
Faut-il abroger la loi sur l'autonomie des universités ?

22 juin 2010
Chercher ou obéir, il faut choisir !

18 juin 2010
L'ANR, Agence nationale contre la recherche

16 juin 2010
« J'ai honte que Claude Allègre soit considéré comme un de mes collègues »

9 juin 2010
Prime d'excellence scientifique au CNRS et ailleurs

8 juin 2010
Crise de la culture

10 mai 2010
Chercher sans finaliser, c'est fondamental

7 décembre 2009
Pour un manifeste des sciences humaines et sociales

13 octobre 2009
Sciences-Po : bienvenue à la Cour du roi Richard !

25 mai 2009
Recherche : consultation de Yves Laszlo, directeur laboratoire

10 mai 2009
Évaluation

7 mai 2009
La contre-réforme universitaire

6 mai 2009
Les étudiants du campus lettres de l'université Nancy2 vote contre la propositoin de reprise des cours

16 avril 2009
L'Union pour une Université Moderne et Performante invite Valérie Pécresse

1er avril 2009
Université : le point de non retour

17 mars 2009
Manoeuvres autour du CAPES et de l'agrégation

11 mars 2009
Universités et laboratoires : une situation catastrophique, par Bertrand Monthubert

10 mars 2009
Pour des Etats généraux de l'enseignement supérieur et de la recherche
La Sorbonne envahit Paris

23 février 2009
Recherche : Sarkozy a raison !

20 janvier 2009

-Enseignement supérieur et recherche : se défendre et proposer
Categorías: Universidade

Tiembla, Catalina

Paquidermo - Sáb, 23/07/2016 - 18:12

Sobre Tiembla, memoria (Uruk Editores, 2016) de Catalina Murillo
Fotografía por José Vicente Rodríguez Muñoz.

En el 2013 se reeditó Largo domingo cubano y acompañé a Catalina en la presentación. Entre otras cosas, pocas porque tiendo a la síntesis, dije: “Esto lo hace Murillo con una prosa transparente y firme, como un buen cristal. Un primer libro en el que declara sus intenciones, con aquellos 25 años deja muy claro que lo suyo es la literatura y escribe una crónica en la que se está despidiendo de una época de su vida desde la página uno. Por aquí y por allá se encuentran, ahora leyendo para atrás, como los árabes, claves que se iban a convertir en su manera de andar, su posición para dormir: su estilo. La acotación filosa, el guiño sagaz, la anticipación irónica.”

Parto de aqhí porque Tiembla, memoria conserva el ácido desoxirribonucleico, las instrucciones genéticas de la escritura de Cata. Esta “denominación de origen” es el combustible de jet que impulsa principalmente la primera parte: la de la euforia. Cincuenta páginas de escritura con bisturí, un humor que no es ni primo lejano del chiste, un humor que no busca la risa sino la provocación, la incomodidad, la introspección. Escritura sardónica que pone en la mesa las reglas para la lectura: las luces de señalización. A saber: una voz narradora pendular que habla de sí misma en tercera persona (más que sosias como se lee en la contratapa, Cata M. Botellas es una socia de Catalina Murillo), y una narración que nos recuerda constantemente que estamos leyendo una novela, una obra de ficción. Literatura de la literatura. Sí, metaliteratura. Catalina nos muestra los andamios, las costuras y los trucos de la escritora, pero lo hace tan bien que aún así nos mantiene dentro de ese acuerdo cardinal entre lector/a-escritora.  

Nos presenta Cata Botellas a su otra socia, su coequiper, Corazón Patiño que viene a ser una especie de alter ego, su doble en signo contrario, una imagen especular. Cata y Patiño son la parte inteligente de Plano y Contraplano (dos de los tres personajes masculinos de la historia). Ellas dos van a alimentar una novela que se abre paso entre los pastizales dorados de la estructura dramatúrgica decimonónica. Catalina Murillo, no por nada excelsa guionista, maneja con maestría los tiempos metronómicos de la narración clásica.
Tiembla, memoria es también, como Largo domingo cubano, una despedida. En este caso, a un amor, pero más que eso, a una idea del amor que aquí, caricaturizado en fondo y forma (el lenguaje exagerado de los enamoramientos dramáticos y fatales de, digamos, Goethe y Flaubert), es el vehículo para cuestionar certezas de los personajes, es decir, de la autora y de sus lectores/as. Cuestionar nada menos que pilares de la condición humana como la amistad y el amor. Que son, simultáneamente, lo mismo y extremos opuestos.

Distribuir contido