Croacia: La grève générale étudiante gagne toutes les Universités du pays

Croacia: La grève générale étudiante gagne toutes les Universités du pays

JPEG - 52.5 ko
À l’Université d’Osijek : « Le savoir n’est pas une marchandise »

Depuis le début de la semaine, les étudiants croates sont en grève et occupent leurs universités. Vendredi matin, ils ont investi la Faculté de philosophie de Split, dernière ville à rejoindre le mouvement. Ils réclament le droit à l’éducation gratuite et la suppression des droits d’inscription.

Les représentants de l’Initiative étudiante pour une éducation gratuite de Split ont expliqué qu’ils avaient franchi ce pas pour soutenir le droit à une éducation qui ne dépende pas de la fortune de chacun. « Plutôt que de continuer à organiser des débats et des conférences, nous allons engager d’autres actions pour défendre la société de la marchandisation », ont ils- expliqué.

Une demi-heure après le début de l’occupation, le doyen de la Faculté de philosophie, Josip Milat, et le recteur de l’Université de Split, Ivan Pavić, ont remis les clés du bâtiment aux étudiants.

« Nous les invitons à préciser leurs demander. J’espère que nous allons pouvoir engager un dialogue avec les étudiants, et reprendre au plus vite les cours interrompus », a déclaré le recteur Pavić.

Le doyen Josip Milat a expliqué qu’il soutenait les revendications des étudiants, mais par leurs méthodes d’action. Il a exprimé le souhait que le mouvement ne dégénère pas dans la violence, et annoncé qu’il allait convoquer au plus vite une réunion du Conseil de la faculté, où seront examinées les revendications étudiantes.

Les étudiants qui occupent la faculté ont appelé tous les étudiants de Split à les rejoindre dans la journée dans la lutte pour leurs intérêts communs.

Le mouvement étudiant a commencé lundi 20 avril et a gagné toutes les villes universitaires de Croatie.

Le Courrier des Balkans, 24/04/09

Outras novas relacionadas: